/entertainment
Navigation

Bien choisir ses lunettes de ski

Coup d'oeil sur cet article

Le port des lunettes de ski protège les yeux des rayons ultraviolets, de la lumière, du vent, de la neige, du froid, des branches, etc. Pour une protection accrue, choisissez la meilleure paire de lunettes pour vous, en tenant compte de ces quelques caractéristiques.

« Si le skieur a l’habitude de porter un casque », Kale Cranston, gestionnaire aux achats pour Sports Experts, conseille d’abord de « l’apporter en magasin pour l’essayer avec les lunettes », afin de s’assurer que les deux accessoires de protection soient compatibles.

Il faut que les lunettes reposent bien sur le nez et que le casque ne se déplace pas vers l’arrière, par exemple.

Lunettes Capix à lentille cylindrique affichant un look très tendance.
Photo courtoisie, Sports Experts
Lunettes Capix à lentille cylindrique affichant un look très tendance.

Parmi les caractéristiques à considérer, il y a notamment la mousse de qualité et de densité variable, qui entre en contact avec la peau du visage afin d’assurer le confort et l’étanchéité des lunettes.

On retrouve aussi la ganse maintenant les lunettes en place sur le casque, qui peut être bordée de silicone, évitant ainsi qu’elles ne tombent. Sans oublier le système de ventilation, qui aura une incidence sur la création de buée dans la lentille.

De plus, les lunettes à privilégier doivent épouser la forme du visage. Par exemple, certains skieurs pourraient être tentés par l’achat de lunettes de ski surdimensionnées qui « ont l’avantage d’offrir un large champ de vision.

Modèle d’entrée de gamme de Bollé, avec une lentille claire préférablement utilisée en soirée.
Photo courtoisie, Sport experts
Modèle d’entrée de gamme de Bollé, avec une lentille claire préférablement utilisée en soirée.

Malheureusement, elles ne correspondent pas à tous les visages et ne sont pas compatibles avec tous les casques », précise l’équipe de La Vie sportive/La Cordée sur son blogue.

Contrer l’éblouissement

Elle mentionne également que certaines lunettes peuvent être portées avec des verres de prescription.

« Plus profondes que les lunettes de ski ordinaires, elles ont la particularité de comporter des dépressions latérales pour les branches de votre monture ». Voilà une bonne nouvelle pour les skieurs qui portent des lunettes au quotidien.

Si toutes les lunettes de ski offrent une protection complète contre les rayons UVA et UVB, elles affichent toutefois un indice de filtration de la lumière différent contre l’éblouissement.

Pour déterminer le filtre dont le skieur a besoin, ce dernier doit se questionner sur ses moments préférés pour skier, ainsi que sur la fréquence et la durée de ses sorties sur la montagne. 

Le système VLT (Visible Light Transmission), notamment utilisé par Oakley et Smith, indique le pourcentage de lumière transmise par la lentille, allant de 83 % (cote 0), ce qui est parfait pour les skieurs de soirée, à 6 % (cote 4), pourcentage idéal pour faire de l’alpinisme. 

Lunettes de sports d’hiver Oakley à lentille sphérique, modèle haut de gamme le plus vendu chez Sports Experts.
Photo courtoisie, Sports Experts
Lunettes de sports d’hiver Oakley à lentille sphérique, modèle haut de gamme le plus vendu chez Sports Experts.

Pour le ski et les sports d’hiver, la cote de 3 est recommandée, c’est-à-dire un taux de transmission de 14 % à 21 %.

Certaines lunettes de ski comprennent deux lentilles interchangeables, pour s’adapter à différentes conditions lumineuses. Selon la qualité du modèle, le système permettant de les changer sera plus ou moins rapide.

Un aimant, par exemple, ne nécessite qu’une dizaine de secondes. D’autres lentilles sont photochromiques, leur filtre variant instantanément selon la quantité de lumière.

Bonne vision

Les fabricants de lunettes de ski mettent de l’avant des technologies permettant d’améliorer l’acuité visuelle, de limiter les distorsions, de rehausser les couleurs et d’améliorer les contrastes.

« Puisque la neige est entièrement blanche, ça peut causer une confusion au niveau de l’œil. Les lunettes plus haut de gamme vont augmenter les contrastes qui permettront de voir le relief, les bosses, la ligne de pente, etc. », explique M. Cranston.

La couleur et la forme de la lentille, sphérique ou cylindrique, auront aussi une incidence sur la vision. Les lentilles cylindriques sont aimées pour leur look très à la mode, tandis que les lentilles sphériques, prisées dans les modèles haut de gamme, réduisent la distorsion de l’image et élargissent le champ de vision.

Essayez-en plusieurs modèles sous la lumière naturelle avant de faire votre choix.