/sports/hockey/canadiens
Navigation

Désorganisé et brouillon: le Canadien s’incline 4 à 2 devant les Capitals

Le Canadien s’incline 4 à 2 devant les Capitals

Coup d'oeil sur cet article

Comme c’est arrivé beaucoup trop souvent cette saison, le Canadien a été incapable de jouer avec constance pendant 60 minutes. Pareille recette face aux meneurs de l’Association de l’Est est rarement un gage de succès.  

• À lire aussi: «On a perdu le match en deuxième période» –Marco Scandella

• À lire aussi: Bel effort pendant... 40 minutes

Privés d’Alex Ovechkin, qui purgeait son match de suspension pour avoir fait l’impasse sur le week-end des étoiles, les Capitals de Washington ont profité des largesses du Tricolore pour l’emporter 4 à 2, lundi, au Centre Bell.  

Désorganisés et brouillons, les troupiers de Claude Julien ont offert aux visiteurs moult surnombres et même quelques échappées. Ce fut une difficile soirée pour les défenseurs du Canadien, qui ont multiplié les erreurs et les revirements à la ligne bleue ennemie.  

Face à une formation rapide comme les représentants de la capitale américaine, c’est jouer avec le trouble. Carey Price, qui avait repris ses sens avant la pause d’une semaine, a gardé le fort du mieux qu’il l’a pu.   

Cela n’a pas empêché les Capitals de profiter du chaos de cette deuxième période pour se donner une priorité de deux buts.  

Holtby a le dernier mot  

Dommage pour les Montréalais qui, fouettés par les commentaires de leur entraîneur au cours du deuxième entracte, ont bourdonné autour de la cage de Braden Holtby pendant la majorité du troisième engagement.   

Le gardien des Capitals, toujours au mieux contre le Canadien, a eu le dernier mot. Contre le Tricolore, il affiche désormais un dossier de 14-2-2, une moyenne de but alloué de 1,69 et un taux d’efficacité de ,946.  

Du côté des bonnes nouvelles, Nick Suzuki a, une fois de plus, démontré l’étendue de sa vision du jeu. La passe arrière qu’il a servie à Joel Armia, avant que celui-ci ne soit frustré par Holtby, était sublime. De plus, il a été à l’origine du but de Dale Weise, grâce à une excellente lecture du jeu.  

ce qu’on a remarqué...  

La profondeur des Capitals  

L’absence d’Alex Ovechkin n’a pas semblé affecter l’attaque massive des Capitals. Officiellement, les visiteurs n’ont profité que d’une seule de leurs trois supériorités numériques. Toutefois, Phillip Danault n’avait pas eu le temps de rejoindre l’action lorsque Travis Boyd a donné les devants aux siens.  

Kovalchuk en deux temps  

Comme le reste de l’équipe, Ilya Kovalchuk a connu une troisième période plus convaincante que le reste de son match. Jusque-là, il s’agissait possiblement de sa rencontre la plus difficile dans l’uniforme bleu-blanc-rouge. Plutôt discret en attaque, il avait commis quelques erreurs. Parmi celles-ci, une passe à l’aveuglette à la ligne bleue des Capitals, avec personne pour la recevoir, et une collision avec Nate Thompson alors que celui-ci était en contrôle de la rondelle. Mais il a démontré que, comme pour tous les joueurs de son talent, il peut soudainement devenir une menace à n’importe quel moment.  

Le capitaine en difficulté  

Shea Weber ne semblait pas complètement revenu de St. Louis, où il a participé à la classique des étoiles. La pression exercée par les rapides attaquants des Capitals l’a embêté. Le but inscrit par Jakub Vrana en est un bel exemple. Pressé par Evgeny Kuznetsov, le capitaine du Canadien a échappé le disque pendant que trois adversaires le menaçaient. De plus, la communication n’était pas au beau fixe avec Ben Chiarot.  

+
Nick Suzuki
En plus de ses quelques belles pièces de jeu en attaque, la recrue a démontré qu’elle n’a pas froid aux yeux en se frottant au toujours dangereux Tom Wilson. 
-
Inconstance
Ce n’est pas la première fois que le Canadien se montre capable du meilleur comme du pire au cours d’un même match.
4
2
Première période
1-MON: Jeff Petry (7)(Tatar, Scandella) 1:55 2-WAS: Tom Wilson (15)(Vrana, Oshie) AN-18:30
Punitions: Mete (Mon) 3:29; Backstrom (Was) 6:40; Domi (Mon) 17:28; Danault (Mon) 20:00.
Deuxième période
3-WAS: Travis Boyd (3)(Eller, Leipsic) 2:03 4-WAS: Jakub Vrana (23)(Oshie, Kuznetsov) 14:51
Punitions: Wilson (Was) 3:10; Oshie (Was) 6:42.
Troisième période
5-MON: Dale Weise (1)(Suzuki, Cousins) 7:30 6-WAS: Nicklas Backstrom (10)(Hagelin, Wilson) 19:37
Punitions: Aucune.
Tirs au but
WASHINGTON 13 - 16 - 12 - 41 MONTRÉAL 9 - 9 - 15 - 33
Gardiens:
WAS: Braden Holtby (G, 19-9-4). MON: Carey Price (P, 20-17-4).
Avantages numériques:
WAS: 1 en 3, MON: 0 en 3.
Arbitres:
Marc Joannette, Kendrick Nicholson.
Juges de lignes:
Devin Berg, Scott Cherrey.
ASSISTANCE:
21 302.
Jakub Vrana
Evgeny Kuznetsov
★★
Dale Weise
★★★