/world/pacificasia
Navigation

Coronavirus: la Chine assure l’ONU de sa «totale capacité» à vaincre l’épidémie

Coup d'oeil sur cet article

La Chine «a une totale capacité et confiance pour gagner la bataille contre l’épidémie» de pneumonie virale, a affirmé, lundi, l’ambassadeur chinois Zhang Jun au secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, selon un communiqué de la mission diplomatique chinoise auprès des Nations Unies.  

Lors d’un entretien au siège de l’Organisation, Zhang Jun a reconnu que la Chine était dans «un moment crucial» en exposant la situation au chef de l’ONU et les moyens mis en œuvre par Pékin pour lutter contre la maladie.    

• À lire aussi: Les pays et territoires touchés par le coronavirus  

«La Chine travaille avec la communauté internationale dans un esprit d’ouverture, de transparence et de coordination scientifique», a aussi assuré l’ambassadeur chinois selon le communiqué de ses services. «Avec un grand sens des responsabilités, la Chine n’épargne aucun effort pour freiner la propagation de la maladie et sauver des vies», a-t-il ajouté.   

Selon le communiqué chinois, Antonio Guterres lui a répondu que l’ONU avait «une totale confiance dans la capacité de la Chine à contrôler l’épidémie et était prête à lui fournir tout le soutien et l'aide nécessaires».   

Interrogé par l’AFP, le service de communication d’Antonio Guterres a indiqué n’avoir pas de commentaires supplémentaires à apporter au communiqué chinois.   

Alors que l’angoisse monte à travers le monde face à l’épidémie, le gouvernement chinois a indiqué que le bilan du coronavirus était monté à 106 morts et que près de 1300 nouveaux cas avaient été signalés.  

Coronavirus: la Chine reporte sine die le début du 2e semestre dans les écoles et universités  

La Chine, engagée dans sa bataille contre l’épidémie meurtrière de coronavirus, a reporté sine die le début du semestre de printemps dans les écoles, collèges, lycées, universités et établissements d’études supérieures du pays, a indiqué mardi le ministère chinois de l’Éducation.  

Alors qu’écoliers et étudiants sont actuellement en vacances à l’occasion des longs congés du Nouvel An lunaire, la date de reprise des cours sera déterminée par les autorités selon la position géographique des établissements, a précisé le ministère dans une circulaire, sans autre précision. 

«Les universités et établissements supérieurs sous l’égide du ministère doivent reporter l’ouverture du semestre de printemps de façon appropriée [...]. Les étudiants qui rentrent de chez eux après les célébrations du Nouvel An lunaire ne doivent pas revenir à l’avance dans leur établissement sans autorisation», a-t-il insisté. Quant à la date de réouverture des crèches, écoles et établissements secondaires, «elle devra être déterminée par les autorités éducatives locales» en accord avec le gouvernement central, poursuit la circulaire. 

Le bilan de l’épidémie de pneumonie virale en Chine s’est aggravé à 106 morts et à près 1300 nouveaux cas confirmés, ont annoncé mardi les autorités. 

Les autorités sanitaires de la province d’Hubei (centre), où a démarré l’épidémie du nouveau coronavirus, ont indiqué que le virus avait fait 24 nouveaux décès. Si l’Hubei reste en grande partie coupé du monde par de drastiques restrictions de circulation, les cas de contamination s’accélèrent désormais dans le reste du pays.