/news/currentevents
Navigation

Un échange de cartes de hockey se termine en cour

Un collectionneur de Thetford Mines est condamné à payer 3000$ à un Américain qu’il a arnaqué

Coup d'oeil sur cet article

Un échange de cartes de hockey a tourné au vinaigre quand un collectionneur québécois a envoyé une boîte vide à un Américain, plutôt qu’une carte de Wayne Gretzky évaluée à plus de 27 000 $. 

L’entente entre Stéphane Blanchette, un collectionneur de Thetford Mines, et Thomas Howell, un résident de l’Utah, a été conclue le 24 octobre 2017. 

Deux habitués des échanges, ils avaient convenu de troquer des cartes de haute valeur : Blanchette cédait la carte recrue de «La Merveille». En contrepartie, Howell lui offrait deux cartes du jeune phénomène des Oilers d’Edmonton Connor McDavid, dont la valeur respective se situe à 19 000 $ et à 3000 $. 

Boîte vide 

La carte de Wayne Gretzky promise par Stéphane Blanchette ne lui aurait jamais appartenu, a témoigné un vendeur américain, qui a cédé ladite carte à une autre personne pour 27 000 $ quelques mois plus tôt.
Photo courtoisie
La carte de Wayne Gretzky promise par Stéphane Blanchette ne lui aurait jamais appartenu, a témoigné un vendeur américain, qui a cédé ladite carte à une autre personne pour 27 000 $ quelques mois plus tôt.

Or, Blanchette n’aurait «vraisemblablement» jamais eu possession de la carte de Gretzky, selon le tribunal. Le colis qu’a reçu Howell ne contenait aucune carte. La boîte était vide. Selon Blanchette, «l’article a été volé dans le colis». 

Pour appuyer ses prétentions, Blanchette a demandé au tribunal de scruter le colis lors d’une audience devant le tribunal.  

Le collectionneur a alors pointé une incision qui aurait été pratiquée sur la boîte pour soutenir sa thèse. Le juge Christian Brunelle, de la division des petites créances de la Cour du Québec, n’en a pas cru un mot. 

Une carte similaire à celle de Connor McDavid, qui vaudrait plus de 13 000 $.
Photo courtoisie
Une carte similaire à celle de Connor McDavid, qui vaudrait plus de 13 000 $.

Peu après avoir reçu les deux cartes de McDavid, Stéphane Blanchette aurait vendu l’une d’elles pour 13 000 $.  

La crédibilité de Stéphane Blanchette, «fortement entachée» aux yeux du tribunal, en a pris pour son rhume lors du témoignage d’Alex Jack Ramthun, un autre collectionneur. 

Il a avancé s’être entendu pour troquer une carte de Michael Jordan avec Blanchette, qui s’est engagé pour une deuxième fois en quelques jours à échanger la carte de Wayne Gretzky.  

Blanchette aurait cette fois envoyé une reproduction de l’item, sans aucune valeur comparativement aux 27 000 $ de l’original. 

Condamné 

La carte de Michael Jordan, échangée par Alex Jack Ramthun, vaudrait plus de 20 000 $ US sur le marché des échanges.
Photo courtoisie
La carte de Michael Jordan, échangée par Alex Jack Ramthun, vaudrait plus de 20 000 $ US sur le marché des échanges.

Si le jugement ne dit pas si Ramthum a pu récupérer sa carte de Michael Jordan, Thomas Howell pourra au moins s’être fait justice. 

L’Américain a retrouvé la carte de McDavid vendue pour 13 000 $ auprès d’un acheteur ontarien, qui a pu être remboursé par PayPal.  

Le juge Christian Brunelle a condamné Blanchette à payer 3000 $ à Thomas Howell pour la deuxième carte manquante.  

Le magistrat écrit dans son jugement qu’il «aurait été enclin» à octroyer une somme plus importante pour dédommager l’Américain si celui-ci en avait fait la demande.