/sports/hockey/remparts
Navigation

Marchessault, un invité spécial à l’entraînement

Patrick Roy, Jonathan Marchessault et Pascal Lizotte
Photo COURTOISIE Patrick Roy, Jonathan Marchessault et Pascal Lizotte

Coup d'oeil sur cet article

Les joueurs des Remparts partageaient la glace avec une figure bien connue de l’histoire du club, mardi, alors que Jonathan Marchessault a profité du congé des Golden Knights de Vegas pour effectuer une saucette à Québec.

Chandail de pratique aux couleurs des Knights sur le dos et casque gris sur la tête, Marchessault détonnait parmi la bande d’adolescents et de jeunes adultes sur la patinoire du complexe Les 3 Glaces du boulevard Pierre-Bertrand. Vegas reprendra l’action vendredi à Raleigh.  

« Je suis allé au Colorado, les enfants sont allés faire du ski et du patin, et je suis arrivé hier [lundi]. C’est un long congé, alors je voulais embarquer sur la glace avant de repartir rejoindre mon équipe en Caroline, jeudi », a expliqué le natif de Cap-Rouge, qui a récolté 33 points en 47 matchs cette saison.

Jonathan Marchessault s’entraînant avec les Remparts, mardi.
Capture d'écran, TVA Sports
Jonathan Marchessault s’entraînant avec les Remparts, mardi.

Des conseils

Si le joueur au parcours atypique a vécu « de beaux moments » dans l’uniforme des Remparts de 2007 à 2011, il ne se serait peut-être pas douté qu’il jouerait les mentors quelques années plus tard.

« J’ai encore beaucoup de travail à faire pour faire ce qu’il a fait, mais j’essaie de prendre pas mal exemple sur lui. Mon père [Roger Dubé] le connaît un peu et il me dit tout le temps de regarder comment Marchessault joue pour appliquer les mêmes éléments dans mon jeu. Quand tu me donnes des conseils, j’écoute et j’apprends. Je ferme ma bouche ! » a lancé l’attaquant Pierrick Dubé.

« C’est le fun pour nos joueurs, surtout pour les ailiers, de savoir comment entrer dans le territoire, quel genre d’option tu peux avoir, etc. Je pense que c’est une belle expérience pour nos joueurs, et c’est le fun pour eux de voir un gars comme ça sur la glace, comment il se comporte, comment il travaille. J’espère qu’ils s’en inspirent, c’est une belle histoire », a renchéri l’entraîneur-chef Patrick Roy au sujet de celui qui n’a jamais été repêché.

Fin de saison importante

Impliqués dans une lutte impitoyable pour participer aux séries éliminatoires, les Golden Knights sont actuellement la deuxième équipe repêchée de l’Association de l’Ouest. La fin de saison sera déterminante, mais Marchessault demeure sûr que la belle histoire du club du Nevada se poursuivra au printemps 2020.

« Ce l’est, corsé. Mais j’ai confiance en mon équipe, je ne suis pas trop inquiet [...] On a des gamers dans le vestiaire et en revenant après la pause comme ça, on va être corrects », a-t-il répondu.