/qubradio
Navigation

Une esthéticienne met en garde la population contre des techniques dévastatrices

Une esthéticienne met en garde la population contre des techniques dévastatrices
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

L’esthéticienne Lisanne Daoust, cofondatrice du Mouvement Esthétique Québec, met en garde la population contre «les ventes de rêve» et les «prix dérisoires» dans l’industrie des soins esthétiques alors que des cas d’histoires d’horreur font des manchettes.

Mme Daoust, propriétaire du salon Concept Dermo Esthetique, a servi mardi une mise en garde contre les prix dérisoires. «Si le prix de la clinique en face d’où vous allez vous offre le même traitement à 300, 400 [$] de plus, posez-vous la question», a-t-elle expliqué en entrevue à l’émission «Les Effrontées» sur QUB Radio.

Invitée par l’animatrice Geneviève Pettersen, Mme Daoust, cofondatrice du Mouvement Esthétique Québec, un groupe d’esthéticiennes qui demande au gouvernement de légiférer leur industrie pour assurer la sécurité du public, a donné comme exemple l’hyaluropen.

ÉCOUTEZ l’entrevue de Lisanne Daoust, sur QUB radio: 

Ce nouveau dispositif qui vise à augmenter le volume des lèvres, n’est pas autorisé par Santé Canada et fait l’objet d’une enquête de la part du Collège des médecins du Québec.

«Les esthéticiennes qui sont professionnelles, qui ont leur vrai diplôme accrédité par le gouvernement, ne sont pas des filles qui iraient prendre d’emblée un cours d’hyaluropen. On connaît la peau et on sait ce qui peut faire mal», a-t-elle expliqué, tout en dénonçant un certain laisser-aller.

«Honnêtement, il faut vraiment que ça bouge», a ajouté Lisanne Daoust qui réclame une instance officielle pour les esthéticiennes de la province.

«Il existe une qualification professionnelle en esthétique par Soins personnels Québec et c’est émis par Emploi Québec et la Solidarité sociale, a-t-elle soutenu. Que les consommatrices demandent à leur esthéticienne d’aller chercher cette qualification-là. Si votre esthéticienne n’a pas cette qualification-là, ou elle a essayé de l’avoir et qu’elle ne peut pas l’avoir, bien posez-vous des questions.»

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions