/opinion/columnists
Navigation

Elvis «le sauveur»

Elvis «le sauveur»
Photo d'archives, Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

Encore une fois, un gardien de but semble s’élever au titre de sauveur, et le sauveur de l’année jusqu’ici est le Letton de 25 ans Elvis Merzlikins, des Blue Jackets de Columbus.

On disait en début de saison que les Blue Jackets étaient dans le trouble avec les pertes du gardien Sergei Bobrovsky ainsi que des attaquants, Artemi Panarin, Matt Duchene et Ryan Dzingel, mais mine de rien, les Jackets sont dans le portrait des séries éliminatoires, et une seule équipe dans la LNH a accordé moins de buts qu’eux, les Stars de Dallas.

Le gardien numéro un, Joonas Korpisalo, a fait du bon travail avant de tomber au combat le 29 décembre. Jusque là, son auxiliaire, Merzlikins n’avait rien cassé et démontrait une fiche de 0-4-4, 0,899, 3,41. Son premier match dans la LNH, le 5 octobre à Pittsburgh, avait été particulièrement désastreux et il avait accordé sept buts aux Penguins dans une défaite de 7-2.

Toutefois, depuis la blessure de Korpisalo, Merzlikins est intraitable avec une fiche de 9-2-0, 0,951, 1,65. Ses statistiques sont légèrement supérieures à celles d’Andrei Vasilevskiy, du Lightning de Tampa Bay (8-0-1, 0,945, 1,65) depuis le 30 décembre. Dans cette période, Merzlikins a connu dix matchs de qualité (matchs de 0,900 ou plus) sur onze, dont trois jeux blancs, et il est dans une séquence de six victoires.

Korpisalo devrait revenir au jeu dans les prochaines semaines, et ce sera intéressant de voir si ça affectera le Letton. On dit qu’il est fort, mentalement, même s’il a demandé à se soustraire aux questions des journalistes pour maintenir le focus.

Jusqu’ici, les performances de Merzlikins ne sont pas sans rappeler celles de Jordan Binnington, des Blues de Saint-Louis, la saison dernière, mais il y a encore loin de la coupe aux lèvres.

Elvis « le sauveur » sera à Montréal, dimanche après-midi, alors que les Blue Jackets visiteront le Canadien au Centre Bell. Maintenant qu’il satisfait au nombre de minutes requises, il vient de faire un bond de 35 rangs au classement et se retrouve au 12e rang, deux échelons derrière Carey Price au 10e rang.

Sur les traces d’Arturs Irbe

La Lettonie n’a produit qu’un seul gardien numéro un dans la LNH, soit l’excellent Arturs Irbe, qui avait rejoint les Sharks de San Jose en février 1992 lors de leur saison inaugurale. Il n’avait toutefois rien à sauver, cette année-là.

Peter Skudra s’est amené quelques années plus tard chez les Penguins de Pittsburgh, mais fut un réserviste. Kristers Gudlevskis n’a joué que trois matchs avec le Lightning de Tampa Bay avant de se joindre à la KHL. Il évolue présentement en Allemagne.

L’auxiliaire actuel de Merzlikins, Matiss Kivlenieks, vient également de Riga, en Lettonie. Il est âgé de 23 ans et il a connu son baptême du feu le 19 janvier au Madison Square Garden où il a brillé dans une victoire de 2-1 sur les Rangers. Deux Lettons à Columbus ! Irbe doit en être bien fier.

Première de Vasilevskiy

Vasilevskiy est toujours invaincu en temps réglementaire à ses 13 derniers matchs, mais sa séquence de dix victoires d’affilée a pris fin lundi soir dans une défaite de 3-2 en prolongation, à Dallas.

Il n’avait pas perdu depuis le 19 décembre contre ces mêmes Stars, mais à Tampa. Le 23 décembre, l’impressionnant Russe logeait au 30e rang, mais cinq semaines plus tard, le voici au 6e échelon. Il a livré toute une performance au concours d’habiletés du week-end des étoiles avec neuf arrêts d’affilée, mais l’imperturbable Binnington l’a coiffé avec dix.

Une finale Saint-Louis contre Tampa Bay ? Peu d’amateurs de gardiens de but seraient contre un duel Vasilevskiy-Binnington ?

 

RANG PRÉNOM NOM ÉQUIPE POINTS
1 Connor Hellebuyck WPG 10368
2 Ben Bishop DAL 10360
3 Robin Lehner CHI 10323
4 Darcy Kuemper ARI 10322
5 Tristan Jarry PIT 10317
6 Andrei Vasilevskiy TBL 10310
7 Tuukka Rask BOS 10305
8 Jacob Markstrom VAN 10281
9 Frederik Andersen TOR 10275
10 Carey Price MTL 10267
11 David Rittich CGY 10264
12 Elvis Merzlikins CBJ 10253
13 Thomas Greiss NYI 10251
14 Linus Ullmark BUF 10234
15 Jordan Binnington STL 10224
16 Semyon Varlamov NYI 10210
17 Jaroslav Halak BOS 10205
18 Joonas Korpisalo CBJ 10204
19 Marc-Andre Fleury VEG 10191
20 John Gibson ANA 10188
21 MacKenzie Blackwood NJD 10164
22 Philipp Grubauer COL 10158
23 Mikko Koskinen EDM 10145
24 Corey Crawford CHI 10124
25 Alexandar Georgiev NYR 10119
26 Antti Raanta ARI 10114
27 Petr Mrazek CAR 10101
28 Henrik Lundqvist NYR 10097
29 Sergei Bobrovsky FLA 10095
30 Jonathan Bernier DET 10073
 
Note  sur le classement
 
Le classement informatisé des gardiens de but présenté par Le Journal utilise la même formule que celle préconisée par le magazine Goalies’World entre 1996 et 2011. Le nombre de matchs joués, le nombre de tirs, la moyenne d’efficacité, la moyenne de buts alloués, les victoires et les jeux blancs font partie de l’équation, chaque statistique ayant un poids différent. Ce classement peut être comparé à ­celui des marqueurs. Plus la saison avance, plus le classement se stabilise.