/finance
Navigation

Frais d’avocats: Hydro-Québec a déboursé 7,9 M$ à l’externe et 10,6 M$ à l’interne

bloc hydro québec
Photo d'archives, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

En 2019, Hydro-Québec aura déboursé environ 7,9 millions $ en frais d’avocats à l’externe, et ce, malgré le fait que la société d’État possède son propre département de services juridiques de 67 employés.

Selon les données fournies par le fournisseur d’électricité, Hydro-Québec a fait affaire avec plus d’une dizaine de cabinets d’avocats en 2019, dont Norton Rose Fulbright (2,9 M$), Baker Botts (300 000$), Davies Ward Phillips & Vineberg (100 000$) et McCarthy Tétrault (300 000$).

En 2018, pour les amateurs de chiffres, la société d’État avait déboursé 7,8 millions $ pour faire appel à des cabinets externes.

Ces frais s’inscrivent alors que chaque année Hydro-Québec dépense plus de 10 millions $ en masse salariale pour son département juridique. 

En 2019, les frais déboursés pour les salaires et les primes à l’interne ont été de 10,6 millions $. Des 67 employés, 47 sont des avocats. 

«Normal»

Chez Hydro-Québec, la direction affirme «qu’il est tout à fait normal d’avoir recours à des firmes externes pour de l’expertise pointue» pour des dossiers qui pourraient mobiliser l’ensemble de ses actifs. La société d’État ajoute qu’elle tente de limiter le plus possible ses dépenses.

«Lorsque l’on compare nos dépenses en services juridiques en fonction des revenus d’Hydro-Québec (47 avocats pour des revenus de près de 14G$), nous sommes une entreprise qui dépense peu comparativement à des entreprises similaires», indique le porte-parole, Louis-Olivier Batty.

Depuis 2015, Hydro-Québec a déboursé 39,5 millions $ pour obtenir l’aide d’avocats à l’extérieur de son organisation.

Parmi les dossiers ayant nécessité une expertise à l’externe au cours des dernières années, il y a eu le litige de la centrale Churchill Falls opposant le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador et Hydro-Québec.

Pour se rafraîchir la mémoire, Terre-Neuve-et-Labrador souhaitait renégocier les termes d’un contrat signé en 1969.

Frais d’avocats à l’externe

  • 2015 : 9,8 M$
  • 2016 : 6,9 M$
  • 2017 : 7,1 M$
  • 2018 : 7,8 M$
  • 2019 : 7,9 M$

Source : Hydro-Québec