/finance/business
Navigation

La folie Duvernay-Tardif s’empare de la boulangerie familiale

La célébrité du joueur québécois de 28 ans des Chiefs de Kansas City sourit aux affaires de l'entreprise

La folie Duvernay-Tardif s’empare de la boulangerie familiale
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

La boulangerie familiale des Duvernay-Tardif Le pain dans les voiles propose depuis hier à ses clients «un carré salé» en l’honneur de leur fils, qui deviendra dimanche le premier Québécois au sein de l'alignement régulier à participer au Super Bowl en 14 ans.  

« Spécialement pour le Super Bowl LIV, nous vous offrons le carré salé préféré de Laurent ! Lardons, oignons rouges, fromage suisse, crème fraîche et ciboulette », peut-on lire sur la page Facebook de la boulangerie Le pain dans les voiles.  

Située à Mont-Saint-Hilaire, la boulangerie appartenant à la famille de Laurent Duvernay-Tardif a aussi pignon sur rue à Montréal et à Saint-Bruno-de-Montarville, sur la Rive-Sud de Montréal.  

La folie Duvernay-Tardif s’empare de la boulangerie familiale
Photo courtoisie

«Carré Laurent» 

Mercredi, la boulangerie était débordée de commandes. « Vous voulez réserver un "Carré Laurent" ? », a demandé du tac au tac une employée au Journal

Depuis hier, le commerce est inondé d’appels de clients qui veulent réserver le fameux carré salé pour pouvoir le déguster dimanche en regardant le Super Bowl au cours duquel s’affronteront les Chiefs de Kansas City et les 49ers de San Francisco. 

« On sent l’engouement, surtout à Mont-Saint-Hilaire et Montréal, où il y a un beau sentiment d’appartenance parce que Laurent a beaucoup travaillé là-bas», a confirmé la copropriétaire de la boulangerie de Saint-Bruno, Geneviève Pelletier. 

La folie Duvernay-Tardif s’empare de la boulangerie familiale
Photo courtoisie

Fierté nationale 

Hier soir, le premier ministre du Québec, François Legault, a partagé en direct sur Twitter sa fierté de voir le joueur québécois être la vedette d’un reportage de CNN. 

«WOW ! Laurent Duvernay-Tardif sur CNN. Fierté ! », a-t-il écrit, après avoir lu un article qui soulignait que le Québécois est un médecin fraîchement diplômé de l’Université McGill.

Rappelons que les Chiefs de Kansas City ont dû payer plus de 41,25 millions $ pour prolonger le contrat de cinq ans de l’athlète de Mont-Saint-Hilaire en février 2017.

- Avec la collaboration de Stéphane Cadorette