/news/provincial
Navigation

Tramway de Québec: mise en place de quatre comités de bon voisinage

Tramway de Québec: mise en place de quatre comités de bon voisinage
Photo courtoisie, Ville de Québec

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Québec a confirmé mercredi la mise sur pied de quatre «comités de bon voisinage» dont le rôle sera de «favoriser le dialogue avec la population» au sujet du futur tramway.

«Quatre premiers comités débuteront leurs activités de relations communautaires dans les prochaines semaines et se pencheront sur les abords du tracé du futur tramway», lit-on dans un communiqué de presse diffusé par la municipalité en début d’après-midi.   

On ajoute que «ces comités permettront de partager de manière proactive l’ensemble de l’information relative au projet et aux travaux complétés, en cours et à venir».   

Quatre séances publiques  

Quatre séances publiques se dérouleront le mois prochain (les 18, 20, 24 et 27 février) dans divers secteurs directement concernés par le passage du tramway (voir le calendrier détaillé des séances, plus bas).   

Chaque comité sera composé de 10 à 20 membres, soit un représentant du bureau de projet, une dizaine de membres issus de la communauté et trois à six membres partenaires (des élus municipaux et un représentant du consortium lorsqu’il sera choisi).   

La liste des membres est en cours de finalisation. «Les listes officielles finales, avec la composition des comités, seront dévoilées à chacune des premières rencontres», nous a fait savoir David O’Brien, porte-parole de la Ville. 

On lit encore dans le communiqué de la Ville que «les membres de la communauté ont été choisis selon divers critères et catégories de représentations. Ainsi, les membres sélectionnés représentent un conseil de quartier, une communauté d’affaires, un organisme communautaire ou de loisirs, ou sont résidant ou propriétaire d’un bâtiment limitrophe au tracé du tramway. Un autre critère a consisté à rechercher un équilibre intergénérationnel et des genres et à assurer une représentativité des secteurs géographiques couverts par chaque comité de bon voisinage».   

À terme, sept comités de bon voisinage verront le jour. «Une tournée d’information et d’échanges sera réalisée à l’intention des citoyens desservis par une ou des composantes autres que le tramway ou le trambus (réseau d’autobus du RTC bonifié, infrastructures dédiées et Parc-O-Bus ajoutés). Aussi, des rencontres se tiendront en 2020 dans plusieurs villes voisines», précise-t-on.    

Rémy Normand, vice-président du comité exécutif, a affirmé que l'administration veut «maintenir la qualité de vie si importante à Québec en réduisant l’impact des travaux durant la réalisation du réseau structurant».  

Calendrier des séances