/sports/fighting
Navigation

Une blague sur le coronavirus jugée «dégoûtante»

Une blague sur le coronavirus jugée «dégoûtante»

Coup d'oeil sur cet article

La championne de l'UFC Weili Zhang n'entendait pas à plaisanter lorsque sa prochaine adversaire, Joanna Jedrzejczyk, a fait une blague «dégoûtante» à propos du coronavirus qui affecte principalement le peuple chinois. 

Zhang, première championne chinoise de l'histoire de l'organisation, n'a pas pris à la légère le montage photo Instagram qui illustre «JJ» qui porte un masque à gaz.  

Une blague sur le coronavirus jugée «dégoûtante»
Capture d'écran Instagram

Zhang, blessée et frustrée par cette blague qu'elle juge de mauvais goût, n'a pas tardé à répondre à l'ancienne championne:   

«Rire d'une tragédie illustre le vrai caractère d'une personne. Des gens meurent: le père, la mère, les enfants de quelqu'un meurent. Tu peux dire tout ce que tu veux à propos de moi si ça t'aide à te motiver, mais ne blague pas à propos de ce qui se passe ici (Chine). Je te souhaite de rester en santé jusqu'au 7 mars. Je te verrai bientôt.»   

Joanna a depuis retiré la publication de ses Histoires Instagram et s'est expliqué: 

«Hey Champ! Je m'excuse de te faire sentir mal, mais je ne me moquerais jamais de personnes affectées par le virus. Je veux pas que tu sois offensée, je ne faisais que rigoler du même. Je m'excuse, on se voit le 7 mars!» 

Les deux s'affronteront au T-Mobile Arena de Las Vegas le 7 mars dans le cadre de l'UFC 248. La ceinture des poids paille sera en jeu.   

Le coronavirus a forcé un total de 40 millions de personnes au confinement. Plus de 130 personnes sont décédées et 6000 infectées. Dix-sept pays sont touchés par le virus de la famille du SRAS.