/news/currentevents
Navigation

Drame au Lac-Saint-Jean: les sept motoneiges repêchées par hélicoptère

Coup d'oeil sur cet article

SAINT-HENRI-DE-TAILLON | La Sûreté du Québec (SQ) s'affaire à récupérer les sept motoneiges ayant sombré dans le Lac Saint-Jean la semaine dernière.  

• À lire aussi: Drame au Lac-Saint-Jean: que risquent les plongeurs durant une opération?

• À lire aussi: Deux corps introuvables: le froid complique les recherches au Lac-Saint-Jean

C'est la coroner responsable de l'enquête, Me Jessica Tremblay, qui a demandé à avoir les véhicules afin de mener des expertises mécaniques.  

La manœuvre de récupération n'est pas simple à exécuter: un hélicoptère d'une entreprise privée doit ramener les motoneiges sur la terre ferme à partir d'un câble d'une trentaine de mètres.  

Toute cette opération devrait prendre environ quatre heures pour l'ensemble des sept véhicules.  

Entre-temps, les équipes de plongeurs poursuivent leurs recherches pour une neuvième journée consécutive afin de retrouver les deux derniers touristes français disparus.  

Le froid, environ – 20 degrés, ne facilite toujours pas la tâche des policiers, car l'eau a tendance à geler à la surface dans plusieurs secteurs de recherches.  

C'est la quatrième journée de suite que le ratissage nautique ne permet pas de retrouver de victimes dans cette vaste opération.  

Rappelons que six hommes ont péri dans cette tragédie et qu'une septième motoneige s'est retrouvée au fond du lac, car un touriste tombé à l'eau a réussi à s'en sortir.