/news/currentevents
Navigation

Un voleur tire un guichet avec sa camionnette

Les autorités cherchent le suspect qui a sévi vendredi dans le Mile-End

ATM
Photo Frédérique Giguère Rosalinda Saavedra, copropriétaire de la rôtisserie Serrano BBQ, a dû remplacer vendredi sa vitrine fracassée par des voleurs qui sont partis avec le guichet automatique de son commerce.

Coup d'oeil sur cet article

Une petite rôtisserie familiale sans histoire du quartier Mile-End, à Montréal, a été victime d’un crime gratuit vendredi, lorsqu’un suspect a fracassé la porte du commerce avant de s’emparer de son guichet automatique.

« Je suis vraiment bouleversée de voir cela. On fait nos petites affaires ici et on ne dérange personne, souligne Rosalinda Saavedra, copropriétaire des lieux avec ses frères et sœurs. Les policiers m’ont réveillée ce matin pour m’annoncer cela, j’étais dans tous mes états. »

Le vol s’est produit vers 4 h 30, lorsqu’au moins un individu a fait éclater la porte vitrée du restaurant Serrano BBQ, situé sur la rue Saint-Viateur Est, près de l’avenue de Gaspé. 

« On n’avait pas de système d’alarme ni de caméra de sécurité depuis peu, notre contrat venait de se terminer, se désole Mme Saavedra. Là, c’est sûr qu’on va renouveler ! »

 

ATM
Photo Agence QMI, Erik Peters

Il en perd une partie

Le suspect a par la suite attaché le guichet automatique à sa camionnette avec ce qui pourrait s’apparenter à une épaisse chaîne, selon des témoins rencontrés par Le Journal

Il s’est ensuite enfui à bord de son véhicule, tout en traînant le guichet au sol. Après avoir heurté quelques véhicules stationnés en bordure de la rue, une partie de celui-ci s’est détachée et est demeurée au sol sur l’avenue de l’Esplanade, à environ 500 mètres de la rôtisserie. 

Le voleur a tout de même poursuivi sa route avec ce qui restait de l’imposant objet, soit la partie où se trouvaient les billets. Il a d’ailleurs été impossible de savoir vendredi combien d’argent il contenait. 

Les employés de la bien connue boulangerie St-Viateur Bagel, située juste en face, ont été partiellement témoins du vol puisqu’ils travaillent de nuit à la fabrication de leurs petits pains troués. 

Après avoir eu une brève altercation verbale avec l’individu, l’un d’eux a contacté le 911.

Pas d’arrestation

Pour l’instant, aucun suspect n’a été arrêté par le Service de police de la Ville de Montréal, qui s’occupe de cette enquête. 

Des témoins devaient être rencontrés vendredi. Les images des caméras de sécurité des commerces situés aux alentours seront visionnées dans les prochains jours.  

Les propriétaires de la rôtisserie ouverte il y aura bientôt 45 ans se réjouissent toutefois du fait que les assurances devraient couvrir les frais qui découleront de ce crime.