/news/green
Navigation

Visite du chantier de la centrale de la Chute-Bell

Coup d'oeil sur cet article

Des citoyens de Grenville-sur-la-Rouge, dans les Laurentides, ont vécu toute une frousse lorsque le barrage de la Chute-Bell menaçait de céder, au printemps dernier. 

Hydro-Québec a dû entreprendre des travaux pour solidifier la structure. TVA Nouvelles a pu visiter cet impressionnant chantier. 

Une minicentrale hydroélectrique qui ne fonctionne plus depuis dix ans sera inondée. Ses deux groupes turbine-alternateur ne vont plus produire d'électricité et seront transformés en évacuateurs d'eau. 

La deuxième partie des travaux consiste à solidifier un déversoir en installant des ancrages sur des blocs de béton qui s’étaient fragilisés en 2019. 

Les travaux estimés à 3,5 M$ doivent être exécutés pour la fin mars, en prévision des prochaines crues printanières. 

En avril dernier, la crue printanière historique avait forcé l'évacuation d'urgence de 70 résidents de Grenville-sur-la-Rouge. 

«Si la même crue se produit, même un peu plus forte, on pourra supporter cette crue-là sans problème et on ne dérangera pas les citoyens du secteur», assure Simon-Nicolas Roth d’Hydro-Québec.