/sports/football
Navigation

54e Super Bowl: face à face Chiefs contre 49ers

Coup d'oeil sur cet article

 Chiefs de Kansas City     

Photo AFP

   

  •  Fondés en 1960  
  •  Fiche en saison régulière : 481-423-12  
  •  Fiche en éliminatoires : 12-19  
  •  Champions du Super Bowl : 1 fois en 2 présences   

 Même s’ils misent désormais sur une défensive plus que respectable, c’est avant tout avec leur attaque explosive, leur vitesse et leur jeu aérien que les Chiefs peuvent remporter ce duel au sommet.  

 Entre le quart-arrière Patrick Mahomes, les receveurs Tyreek Hill, Sammy Watkins, Mecole Hardman, ainsi que l’ailier rapproché Travis Kelce, les Chiefs misent sur l’offensive la plus dangereuse du circuit.     

  • Écoutez ci-dessous le balado de La Zone payante et les prédictions des animateurs en vue du Super Bowl!

Les chiffres cette saison n’appuient peut-être pas cette affirmation, mais c’est avant tout parce que les nombreux matchs ratés en raison de blessures ont quelque peu faussé la donne. Il ne faut pas s’y méprendre, les Chiefs, qui ont inscrit une moyenne de 39,3 points à leurs trois derniers matchs, sont pétants de santé et ont retrouvé tous leurs moyens au bon moment.     

 La ligne offensive a l’habitude de bien protéger Mahomes, mais jamais cette saison elle n’a eu à affronter une ligne défensive aussi brutale que celle des 49ers. C’est dans les tranchées, dans les capacités à Laurent
Duvernay-Tardif et sa bande de limiter la pression sur leur quart-arrière, que le match va se jouer.     

 Défensivement, en finale d’association, leur solide performance contre l’attaque terrestre redoutable des Titans du Tennessee a calmé des doutes. Avant de limiter Derrick
Henry à 69 verges, il s’agissait en effet du talon d’Achille de l’équipe.     

 Il faudra être en mesure de répéter le même exploit contre les 49ers,
qui sont extrêmement puissants au sol.     

 49ers de San Francisco     

Photo AFP

   

  •  Fondés en 1946  
  •  Fiche en saison régulière : 583-489-16  
  •  Fiche en éliminatoires : 33-21  
  •  Champions du Super Bowl : 5 fois en 6 présences   

 Dans leur route vers le Super Bowl, lors des présentes éliminatoires, les 49ers ont misé sur un ratio de 75 % de courses contre 25 % de passes. Dans la NFL des dernières années, c’est pratiquement une anomalie.  

 Sauf que les Chiefs ne pourront pas se permettre de se défendre uniquement contre le jeu au sol, puisque malgré ce qu’en pensent les sceptiques, le quart-arrière Jimmy Garoppolo est bien capable de causer des dégâts. En d’autres termes, sans être aussi spectaculaire que celle des Chiefs, l’attaque des 49ers est plus équilibrée et c’est là un facteur trop souvent ignoré dans les analyses entourant cette rencontre.     

 En effet, la défensive féroce des 49ers retient l’attention et c’est normal. Le style très physique pratiqué par les Niners a le don de déstabiliser l’adversaire. Pas un club n’applique davantage de pression sur le quart-
arrière et la tertiaire ne craint pas le jeu physique avec les Richard Sherman et Jimmie Ward.     

 Sauf qu’il ne faut surtout pas croire que les Niners n’ont pas les attributs aériens pour aller chercher de gros jeux. Excellent bloqueur, mais aussi un athlète hors pair, l’ailier rapproché George Kittle peut faire mal à tout moment, tout comme le receveur 

 Deebo Samuel, qui excelle après l’attrapé pour trouver les brèches. Kittle, jusqu’ici, se fait presque oublier parce que le plan de match est axé sur la course avec une ligne défensive dominante, mais le gros jeu ne saurait tarder.     

 La force des 49ers repose dans leur équilibre d’un bout à l’autre de la formation.     

 Chiefs et 49ers en chiffres