/sports/football
Navigation

54e Super Bowl: nos experts se prononcent

FBN-SPO-NFL-COMMISSIONER-ROGER-GOODELL-SUPER-BOWL-PRESS-CONFEREN
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

 Matthieu Boivin  

 Animateur du podcast La Zone payante à QUB radio  

 Oui, les défensives gagnent des championnats, mais l’attaque des Chiefs est tout simplement trop forte. Malgré la ligne défensive redoutable des 49ers, le rouleau compresseur offensif de Kansas City sera en mesure de fonctionner, parce que Laurent Duvernay-Tardif et ses coéquipiers vont réussir à bien protéger le quart Patrick Mahomes. Je m’attends à un match très serré et très excitant!   

  • Écoutez ci-dessous le balado de La Zone payante et les prédictions des animateurs en vue du Super Bowl!

 Chiefs 28 — 49ers 24  

 Stéphane Cadorette  

 Le Journal de Québec  

 Si Patrick Mahomes a le moindrement le temps de scanner le terrain avant que la ligne défensive des 49ers ne l’atteigne, les Chiefs seront difficiles à freiner. C’est un gros si, considérant la qualité de l’unité devant lui, mais avec une protection adéquate, il exploitera la vitesse de ses receveurs contre une tertiaire qui pourrait être débordée.   

 Chiefs 30 — 49ers 27  

 Jean Carrier  

 Podcast La Zone payante à QUB radio  

 Patrick Mahomes est le meilleur joueur de la NFL et la question la plus importante à laquelle il faut répondre est : est-ce que l’excellente défensive des Niners sera en mesure d’appliquer de la pression constante sur le jeune prodige? Je prends le pari que LDT et ses potes de la ligne offensive seront à la hauteur et qu’un Québécois portera finalement à bout de bras le trophée Vince-Lombardi.   

 Chiefs 34 — 49ers 27  

 Denis Casavant  

 TVA Sports  

 La seule fois qu’Andy Reid a atteint le Super Bowl, avec les Eagles en 2005, son quart- arrière avait manqué de gaz au quatrième quart, étant victime des deux interceptions face aux Patriots. Ce ne sera pas le cas cette année avec Pat Mahomes. En quatre matchs éliminatoires en carrière, Mahomes totalise 11 passes de touché et n’a pas encore été intercepté. Depuis que les Chiefs tiraient de l’arrière 24-0 contre Houston, ils ont eu le ballon à 17 reprises et ils ont inscrit un hallucinant total de 12 touchés.    

 Chiefs 38 — 49ers 17  

 Luc Grenier  

 Le Journal de Québec  

 C’est le film de la grosse attaque contre la grosse défensive. Mais c’est surtout l’histoire de deux équipes toutes deux capables de remporter le Super Bowl, deux équipes complètes. À la fin, ça va se jouer sur bien peu de choses. L’équipe qui aura le plus grand désir de gagner va s’imposer. Et comme personne ne veut plus gagner que Patrick Mahomes... notre Laurent soulèvera le trophée Vince-Lombardi dans un match de fou.   

 Chiefs 41 — 49ers 38  

 Denis Poissant  

 Le Journal de Montréal  

 On veut tous voir Laurent Duvernay-Tardif ajouter à son imposant CV la conquête d’un titre du Super Bowl. Quelle histoire que la sienne! Mais je crois que les Niners ont un club plus complet grâce, surtout, à leur défensive de premier plan. Ce sera serré jusqu’à la fin. Les Niners par un placement (mais j’espère me tromper...).   

 Chiefs 21 49ers 24  

 Charles-Antoine Sinotte  

 TVA Sports  

 Les 49ers ont été constants et complets toute la saison. On ne parle que de l’attaque des Chiefs, pourtant les Niners ont produit plus de verges et de points que Kansas City en saison. Le jeu au sol de SF est inarrêtable et constitue la meilleure défense contre Mahomes, puisque la gestion du chronomètre le laissera sur le banc. Le tout sans parler de la défense extrêmement athlétique et rapide des 49ers...   

 Chiefs 26 49ers 31