/entertainment/tv
Navigation

[VIDÉOS] Rires et larmes: les publicités du Super Bowl rivalisent d’originalité cette année

Coup d'oeil sur cet article

Tradition oblige, les publicités du Super Bowl rivalisent d’originalité cette année. Même si les téléspectateurs canadiens ne peuvent les voir durant la diffusion du match de demain, plusieurs annonces se retrouvent déjà sur YouTube. En voici 12 qui se démarquent, entre les « stepettes » de MC Hammer, avec Cheetos, la parodie de The Shining, avec Mountain Dew, et l’annonce très touchante d’un homme de 85 ans, avec Google. 

• À lire aussi: Laurent Duvernay-Tardif, du berceau au Super Bowl

Mountain Dew 

La populaire boisson a voulu se payer une parodie du célèbre film de Stanley Kubrick, The Shining. C’est nul autre que Bryan Cranston (Breaking Bad) qui se glisse dans la peau du désaxé Jack Torrance. « Heeeere’s... Mountain Dew ! » lance-t-il en référence à la fameuse scène avec la hache dans la porte. 

Google 

Sans conteste la publicité la plus émouvante cette année. Pour montrer les avantages de son assistant personnel, Google a donné la parole à un homme qui a perdu sa femme et qui parcourt ses photos sur son cellulaire. Il est très difficile de ne pas être ému par ce grand-père d’un employé de Google. 

Cheetos 

MC Hammer et son tube U Can’t Touch This sont en vedette dans cette hilarante publicité, où un homme se tire de diverses situations car il a les doigts tachés de... Cheetos. 

Pringles 

La populaire série d’animation pour adultes Rick and Morty propose cette délirante pub où des robots essaient de vendre les qualités des croustilles Pringles. 

Microsoft Surface 

Le Super Bowl cette année marquera la première fois où une équipe compte une femme parmi les entraîneurs. Microsoft a voulu faire un très beau coup de chapeau à Katie Sowers, qui travaille avec les receveurs des 49 ers de San Francisco.  

Reese’s 

Nous non plus, nous n’avions jamais entendu parler de la barre chocolat Take 5 de Reese’s. Nous devons être plusieurs à vivre sous une roche ! 

Porsche 

Intitulé The Heist (le vol), le segment publicitaire de Porsche est presque un court métrage en soi. Reprenant les codes des films comme Fast and Furious, on y voit une poursuite à toute vitesse avec voitures électriques. Très impressionnant. 

Budweiser Canada 

Pour marquer les 20 ans de la légendaire campagne publicitaire WHASSUP, Budweiser Canada a décidé de s’associer à Uber pour une nouvelle publicité qui fait un clin d’œil à la campagne originale, mais avec une touche très actuelle et technologique.

Hyundai 

Le constructeur coréen a décidé de faire appel à trois acteurs originaires de Boston dans cette publicité très comique. Ainsi, Chris Evans et John Krasinski rejoignent Rachel Dratch (Saturday Night Live) pour vanter les mérites de la nouvelle option Smart Park, renommée « Smaht Pahk » avec l’accent bostonien.

Heinz 

Avec cette compagnie, on a droit à quatre publicités pour le prix d’une. Ayant fait appel au fils de Francis Ford Coppola, Roman, on y voit quatre annonces simultanées avec un clown, une famille de vilains, un extra-terrestre et un fantôme. Très original.  

Planters 

Pour le Super Bowl LIV, la compagnie d’arachides a décidé de tuer son iconique personnage. Eh oui ! Après un spectaculaire accident, Monsieur Planters décide de se sacrifier pour sauver les acteurs Wesley Snipes et Matt Walsh. Une autre publicité devrait nous montrer les funérailles du sympathique personnage de 104 ans. 

Little Caesars 

La chaîne de restaurants est-elle la meilleure invention depuis le pain tranché ? C’est ce que l’on veut nous faire croire avec cette publicité très punchée où l’on voit un Rainn Wilson (The Office) exaspéré. 

Les pubs en quelques points 

5,6 M$ US : Cette année, le réseau FOX demandait jusqu’à 5,6 millions $ US pour un espace publicitaire de 30 secondes durant le Super Bowl. 

77 : En tout, ce sont 77 espaces publicitaires que le diffuseur a vendus pour le grand événement. 

Quelques annonceurs feront leurs débuts au Super Bowl cette année.  

Facebook et la marque de hummus Sabra ont rejoint les habitués comme Anheuser-Busch InBev, Avocados From Mexico et Pepsi. 

50 minutes : L’an dernier, les quelque 50 minutes d’annonces publicitaires durant la rencontre ont permis de générer 382 millions $ US de revenus.  

Le président américain Donald Trump a acheté de l’espace publicitaire durant la partie. 

Photo d'archives, AFP

  

  • En décembre dernier, la Cour Suprême a annulé la décision du CRTC qui permettait aux téléspectateurs canadiens de voir les publicités américaines du Super Bowl.