/entertainment/tv
Navigation

Deux prix à Rodeo FX

La boîte québécoise récompensée pour les effets spéciaux de Stranger Things

Coup d'oeil sur cet article

À sa première présence sur la populaire série Stranger Things, Rodeo FX n’a pas raté son coup. La boîte d’effets visuels québécoise a remporté deux statuettes lors de la 18e remise des prix de la Visual Effects Society à Los Angeles. 

En nomination dans cinq catégories, Rodeo FX a mis la main sur les prix pour la conception d’un personnage d’animation exceptionnel et pour la réalisation d’effets de simulation remarquables dans un épisode ou un projet en temps réel. 

Rodeo FX était en compétition contre les séries Lady and the Tramp (Disney+), The Mandalorian (Disney+), Game of Thrones (HBO), Lost in Space (Netflix), The Umbrella Academy (Netflix) et la publicité The Seven Worlds, pour le cognac français Hennessy X.O. 

Ces prix sont liés aux séquences des épisodes 5 et 6 où les personnages du journaliste Bruce Lowe et de son patron Tom Holloway, du Hawkins Post, se liquéfient et se transforment, pour devenir une même créature. 

Stranger Things suit les péripéties d’une bande de jeunes qui doivent affronter des phénomènes surnaturels dans la petite ville fictive de Hawkins, en Indiana. 

Quatrième saison 

Le studio de Rodeo FX de Québec a supervisé la majorité des effets spéciaux que l’on retrouve dans les huit épisodes de la troisième saison de Stranger Things

«C’est vraiment un honneur de voir notre travail reconnu, et c’est d’autant plus gratifiant d’avoir remporté des catégories dans lesquelles Game of Thrones et The Mandalorian étaient nommés. Ça nous donne des ailes pour la saison 4», a lancé Martin Pelletier, superviseur VFX et directeur du bureau de Québec. 

En 2015, Xavier Lafarge, s’était retrouvé en nomination à cet événement annuel avec un projet étudiant. Jeudi, le superviseur CG a mis la main sur le prix liée à la conception d’un personnage d’animation exceptionnel. 

«Grâce à la chance que Rodeo FX m’a donnée, j’ai pu évoluer au point de remporter un VES Awards. Monter sur scène pour recevoir le prix au nom de toute l’équipe était magique», a-t-il raconté. 

Il s’agit de la première fois que la firme québécoise d’effets visuels travaillait pour une série Netflix. Rodeo FX réalisera aussi les effets spéciaux de la quatrième saison de la populaire série, dont le tournage doit débuter sous peu.  

La cérémonie a eu lieu, mercredi soir, à Los Angeles. Considérés comme les Oscars des effets spéciaux, les VES Awards récompensent les professionnels de cette industrie à la télé, au cinéma, dans les publicités et dans les jeux vidéos. 

Le long-métrage The Lion King a été le plus décoré, lors de cette soirée, remportant trois statuettes. 

Le film d’animation Missing Link, la série The Mandalorian de Disney TV, Game of Thrones, Stranger Things et la publicité Hennessy XO - The Seven Worlds suivent avec deux prix, chacun. 

Il s’agissait d’un 8e et 9e prix VES pour la boîte québécoise qui a des bureaux à Los Angeles, Montréal, Munich et Québec.