/entertainment/comedy
Navigation

Premier one-man-show: le triomphe de Sam Breton

L’humoriste Sam Breton file le parfait bonheur depuis le début de sa tournée <i>Au pic pis à pelle</i>. « Je navigue de salle en salle avec grand bonheur. Les gens sont au rendez-vous et on est complet partout où on passe. Je suis vraiment très heureux », a-t-il indiqué, lors d’un entretien.
Photo Jean-François Desgagnés L’humoriste Sam Breton file le parfait bonheur depuis le début de sa tournée Au pic pis à pelle. « Je navigue de salle en salle avec grand bonheur. Les gens sont au rendez-vous et on est complet partout où on passe. Je suis vraiment très heureux », a-t-il indiqué, lors d’un entretien.

Coup d'oeil sur cet article

Il y a quelques années, il n’y a pas si longtemps, Sam Breton était avec ses parents dans la salle Albert-Rousseau, pour voir ses humoristes préférés. Mardi, il était sur scène et il a triomphé devant une salle remplie au maximum de sa capacité. 

Décoré du titre de découverte de l’année, lors du dernier Gala des Olivier, l’humoriste originaire de Laurier-Station était un peu comme chez lui, mardi, pour la deuxième représentation de son premier spectacle intitulé Au pic pis à pelle

L’humoriste Sam Breton file le parfait bonheur depuis le début de sa tournée <i>Au pic pis à pelle</i>. « Je navigue de salle en salle avec grand bonheur. Les gens sont au rendez-vous et on est complet partout où on passe. Je suis vraiment très heureux », a-t-il indiqué, lors d’un entretien.
Photo Jean-François Desgagnés

«Le sentiment qui m’habite à l’idée de me produire dans cette salle est difficile à décrire», a-t-il fait remarquer, lors d’un entretien, en début de semaine. 

L’humour très imagé de Sam Breton repose sur des anecdotes et des histoires, parfois abracadabrantes, qu’il a vécues, qu’il bonifie et qu’il a mises à sa main. 

Il sautille, gesticule et se déplace pour appuyer ce qu’il dit. Son débit est très rapide et la rythmique de ses phrases est débridée. Ça part, parfois, dans toutes les directions. 

L’humoriste Sam Breton file le parfait bonheur depuis le début de sa tournée <i>Au pic pis à pelle</i>. « Je navigue de salle en salle avec grand bonheur. Les gens sont au rendez-vous et on est complet partout où on passe. Je suis vraiment très heureux », a-t-il indiqué, lors d’un entretien.
Photo Jean-François Desgagnés

Bon conteur, il conserve l’intérêt du public, même si ces histoires ne sont pas immensément drôles. Son humour est, par moment, un peu juvénile, en bas de la ceinture et sans queue ni tête.  

Deuxième degré 

Il s’amuse avec les différences entre le monde des régions, où il a grandi, et le Montréal où il s’est installé pour devenir humoriste. Il rigole, ridiculise et paie toute une traite à sa mère qu’il appelle sa «ti-loune». 

L’humoriste Sam Breton file le parfait bonheur depuis le début de sa tournée <i>Au pic pis à pelle</i>. « Je navigue de salle en salle avec grand bonheur. Les gens sont au rendez-vous et on est complet partout où on passe. Je suis vraiment très heureux », a-t-il indiqué, lors d’un entretien.
Photo Jean-François Desgagnés

«On agace ceux qu’on aime», a-t-il ajouté, précisant qu’il adore sa mère, tout en la qualifiant avec un gros juron.  

Sam Breton offre de bons moments ici et là, et on retrouve de bonnes lignes, comme dans son numéro sur Henri le hérisson, celui où il explique qu’il n’aura peut-être pas d’enfants et sur l’importance d’aborder le suicide.  

L’humoriste Sam Breton file le parfait bonheur depuis le début de sa tournée <i>Au pic pis à pelle</i>. « Je navigue de salle en salle avec grand bonheur. Les gens sont au rendez-vous et on est complet partout où on passe. Je suis vraiment très heureux », a-t-il indiqué, lors d’un entretien.
Photo Jean-François Desgagnés

«J’ai menacé des enfants de pendaison et vous avez ri. Vous avez compris le deuxième degré», a-t-il mentionné, en expliquant sa méthode pour ramener les enfants-rois dans le droit chemin. 

À la fin de son spectacle, la foule s’est levée pour lui donner une chaleureuse ovation. Il n’y a pas de doute, la carrière de Sam Breton est très bien lancée. Il ne reste qu’à polir tout ça. 


Sam Breton sera de retour à la salle Albert-Rousseau le 17 avril et le 14 mai 2020.