/news/politics
Navigation

Fonds fédéraux pour contester la loi 21: Simon Jolin-Barrette interpelle Justin Trudeau

Le ministre de l'Immigration Simon Jolin-Barrette
Photo Simon Clark Le ministre de l'Immigration Simon Jolin-Barrette

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement Legault dénonce le fait que des fonds fédéraux servent à contester la loi 21 sur les signes religieux.  

La Commission scolaire English-Montréal a obtenu 125 000$ d’un programme fédéral pour s’attaquer à la Loi sur la laïcité de l’État devant les tribunaux, a révélé le quotidien Montreal Gazette.  

«Le fédéral est en train de faire indirectement ce qu’il ne fait pas directement en finançant une contestation judiciaire à l’encontre de la Loi sur la laïcité. Ce n’est pas acceptable et le gouvernement fédéral doit s’expliquer», a raillé mercredi le ministre caquiste Simon Jolin-Barrette.  

Il a rappelé la valse-hésitation de Justin Trudeau au sujet de la loi 21 durant la dernière campagne électorale fédérale. La CAQ réclame plus de transparence de la part du premier ministre du Canada concernant ses véritables intentions.  

«Il doit dire aux Québécois très clairement où son gouvernement loge», a renchéri M. Jolin-Barrette. 

Le ministre québécois a ajouté que la loi 21 était «voulue» par la nation québécoise et témoigne des spécificités de la société québécoise.  

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.