/finance/business
Navigation

Marian Stastny récupère son golf

L’acheteur retire son offre en raison d’un litige

Marian Stastny
PHOTO D'ARCHIVES, JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS Marian Stastny

Coup d'oeil sur cet article

L’ex-joueur des Nordiques de Québec, Marian Stastny, redevient propriétaire de son parcours de golf et de son hôtel, à Lévis. L’acheteur retire son offre puisque la propriété fait l’objet d’un litige devant les tribunaux.

Joint par Le Journal, l’homme d’affaires Daniel Proulx a confirmé avoir mis un terme à cette transaction de 5,75 millions $ qui avait été signée au printemps 2018. Il n’avait réalisé, jusqu’à présent, aucun paiement.

M. Proulx refusait de payer le clan Stastny, affirmant que le terrain faisait l’objet d’une bataille judiciaire avec le groupe Beaudet. Ce dernier dit avoir également signé un bail avec l’ex-hockeyeur pour gérer le terrain de golf avec une option d’achat. 

Initialement, le nouveau propriétaire devait rembourser l’achat du site de 200 acres en trois versements, sans intérêts, jusqu’en 2020. Le premier paiement d’un million devait être effectué le 1er décembre 2018.

Toujours de l’intérêt

M. Proulx assure avoir toujours de l’intérêt pour le parcours de golf. 

Dans des documents publics, on peut d’ailleurs lire que M. Stastny et sa conjointe, Eva Malinovska, à la suite du règlement du litige, devront lui offrir la possibilité d’acheter l’endroit avant de négocier avec d’autres groupes. 

« Cela ne m’intéresse pas d’avoir ce litige. Ils le savent depuis le début », répond M. Proulx. « Je vais voir maintenant comment ce dossier va se régler devant les tribunaux. Oui, j’ai toujours de l’intérêt », poursuit-il, ne sachant toutefois pas combien de temps cette situation pourrait durer.

L’été dernier, après une entente, l’entreprise de M. Stastny, les Promotions sportives Jérôme, a été responsable des activités du golf de Saint-Nicolas. Elle a opéré le site jusqu’au 1er octobre. 

– Avec la collaboration de Philippe Langlois