/maisonextra
Navigation

La maison de la semaine: sentiment de liberté

La maison de la semaine: sentiment de liberté
Photo Courtoisie Mélanie Paré

Coup d'oeil sur cet article

Ce reportage a été réalisé avec la collaboration du courtier Richard Laturaze de Re/Max 1er Choix inc. R.L. Pour en connaître davantage sur cette propriété, cliquez ici.  

Lorsqu’on a des idées plein la tête, on recherche un endroit confortable où poser ses bagages et vivre tranquillement entre deux voyages ou deux projets. Un condo dont les frais communs n’accaparent pas trop le budget et dont l’entretien ne nécessite pas beaucoup de temps, maximisant ainsi notre liberté. C’est le cas de ce condo situé sur la rue de Dijon, à Sainte-Foy.  

L’édifice construit en 2012 s’impose dans le voisinage. Du haut du quatrième étage où se niche notre condo de la semaine, la vue est dégagée, notre regard se portant sur l’horizon, bien au-dessus des bâtiments environnants et du stationnement de l’église voisine.    

Ce panorama qui crée un sentiment de grandeur et qui invite la lumière naturelle dans les pièces de vie de cette unité proposée par Richard Laturaze de Re/Max 1er Choix Inc. R.L. est certainement l’un de ses précieux atouts.    

Le second est l’absence d’espaces communs dans l’édifice, comme une piscine, une salle d’entraînement ou une terrasse sur le toit, ce qui réduit les frais communs. Les propriétaires peuvent alors investir l’argent économisé dans un voyage ou un projet qui leur tient à cœur. Les futurs habitants du condo pourront profiter d’un ascenseur, d’un stationnement intérieur et d’un espace de rangement sur l’étage (en plus de celui dans le logement).    

Par ailleurs, le quartier offre plusieurs services et activités de loisirs à proximité, dont plusieurs accessibles à pied, ce qui représente également un atout de cette propriété.    

Une visite!  

En entrant dans cet appartement, la lumière, l’espace dégagé et la vue au loin laissent imaginer une très agréable vie quotidienne à deux — autant à long terme que pour un simple pied-à-terre entre deux voyages —, ou à trois avec un jeune enfant qui pourra aller à l’école à pied. La cuisine aménagée à l’entrée, avec ses comptoirs en pierre, ses armoires et son dossier d’un blanc étincelant, sa hotte-cheminée en acier inoxydable, son évier sous-plan faisant face à la salle à manger et à la porte-patio, permet de concocter de bons petits plats en couple, tout en profitant de la lumière naturelle.    

La maison de la semaine: sentiment de liberté
Photo Courtoisie Mélanie Paré

  

La maison de la semaine: sentiment de liberté
Photo Courtoisie Mélanie Paré

La salle à manger qui se déploie tout près profite d’un milieu aéré et vivifiant d’où jaillissent une multitude d’idées d’aménagement et de décoration. Le salon ouvert voisin offre la possibilité d’allonger la table selon le nombre d’invités.    

La maison de la semaine: sentiment de liberté
Photo Courtoisie Mélanie Paré

  

La maison de la semaine: sentiment de liberté
Photo Courtoisie Mélanie Paré

Près de la porte-patio triple qui s'ouvre sur le balcon, le salon permet aussi d’admirer la vue en ne manquant pas une minute de sa série télé préférée. La pièce n’attend qu’à refléter la personnalité des futurs propriétaires, et ici, tout est possible.    

Suivant le magnifique plancher de bois d’ingénierie, on croise ensuite une première chambre, placée de façon à avoir un œil constant sur un enfant ou à toujours avoir le matériel de bureau ou l’équipement informatique à la portée de la main, selon la vocation qui sera donnée à cette pièce.    

La maison de la semaine: sentiment de liberté
Photo Courtoisie Mélanie Paré

Une première salle de bains d’un blanc immaculé accueille une douche en verre et en céramique, un meuble-lavabo, ainsi que la laveuse et la sécheuse. Comme à la cuisine et dans les autres pièces, les matériaux ont été judicieusement choisis.    

La maison de la semaine: sentiment de liberté
Photo Courtoisie Mélanie Paré

Derrière une porte coulissante se cache la suite principale qui jouit d’une grande intimité, loin de l’action quotidienne. Celle-ci rassemble la chambre illuminée par une grande fenêtre avec vue dégagée, un walk-in assez grand pour les vêtements d’un couple, ainsi qu’une salle de bains paisible, cette fois-ci destinée à la détente, dans la baignoire.