/investigations
Navigation

Prêt de 5 M$ pour un ami de Legault

Investissement Québec vient en aide à une entreprise du cofondateur de la CAQ, Charles Sirois

Le Château Mont-Sainte-Anne, sous la neige hier, est un centre de villégiature près de Québec au pied de pistes de ski qui a reçu du financement d’Investissement Québec.
Photo Didier Debusschère Le Château Mont-Sainte-Anne, sous la neige hier, est un centre de villégiature près de Québec au pied de pistes de ski qui a reçu du financement d’Investissement Québec.

Coup d'oeil sur cet article

Un jour à peine après avoir dévoilé une nouvelle philosophie, Investissement Québec allonge cinq millions $ à un hôtel du milliardaire et cofondateur de la Coalition avenir Québec (CAQ), Charles Sirois. 

• À lire aussi: Des investissements sous surveillance 

• À lire aussi: Pourquoi nous surveillons IQ 

Investissement Québec (IQ) a prêté ce mercredi 5 M$ au Château Mont-Sainte-Anne, un hôtel de luxe au pied des pistes de ski de ce mont près de Québec, révèlent des documents notariés obtenus par notre Bureau d’enquête. 

Ce centre de villégiature et de congrès de 211 chambres, dont 37 appartements haut de gamme, selon son site internet, est la propriété de l’ancien magnat des télécommunications Sirois et de l’ancien grand patron de la Société générale de financement (SGF), Henri A. Roy.  

Charles Sirois est un proche ami de François Legault. Homme d’affaires milliardaire, il a cofondé la CAQ en 2011 avec ce dernier et participé à plusieurs congrès servant à définir les orientations du parti. 

Investissement Québec, qui a absorbé la SGF en 2010, a annoncé cette semaine en conférence de presse s’être fait confier un nouveau mandat du gouvernement caquiste et vouloir prendre davantage de risques. 

La porte-parole du bras investisseur du gouvernement, Isabelle Fontaine, nous a référé au gouvernement Legault hier pour nous expliquer les conditions du prêt. 

Décision de Québec 

« Le prêt octroyé a été effectué en vertu du Programme d’appui au développement des attraits touristiques, pour lequel Investissement Québec est mandataire du gouvernement du Québec », nous a-t-elle écrit. 

Selon un porte-parole du cabinet du premier ministre François Legault, Manuel Dionne, des négociations pour l’octroi de ce prêt auraient été amorcées à l’époque de l’ancien gouvernement libéral, en mai 2018. 

En décembre 2019, après l’élection de la CAQ, Investissement Québec aurait « donné suite à une lettre d’intention envoyée au promoteur en confirmant l’offre financière », selon Manuel Dionne. Ce dernier nous a indiqué que François Legault n’aurait pas été mis au courant du projet de son ami.  

Le prêt du bras investisseur du gouvernement servirait à financer en partie un projet de 18,5 millions $ pour la rénovation de studios et de condos, d’espaces communs et d’un centre récréatif aquatique quatre saisons reliés à l’hôtel, selon le porte-parole du premier ministre. 

Ni Charles Sirois, ni Henri A. Roy, ni son fils, Sébastien Roy, directeur général du Château Mont-Sainte-Anne, n’ont donné suite à nos messages hier pour expliquer pourquoi ils avaient demandé l’aide de Québec. 

Selon les documents notariés, l’entreprise de Charles Sirois a également reçu de l’argent en décembre 2019 d’un prêteur privé spécialisé, Roynat. 

Une entreprise de Charles Sirois a aussi fait un prêt au Château Mont Sainte-Anne en 2013. 

Enquête réclamée 

Le Parti québécois a réclamé hier une enquête sur cette transaction. 

« Est-ce que c’est ça que François Legault voulait dire quand il disait qu’il allait prendre des risques avec l’argent des Québécois ? Prêter des fonds publics à son ami avec qui il a fondé la CAQ ? » a réagi hier le député péquiste Martin Ouellet. 

CHRONOLOGIE 

1979 Construction du Château Mont Sainte-Anne 

1992 Charles Sirois investit dans le Château Mont Sainte-Anne après une faillite d’anciens propriétaires 

2005 Henri A. Roy et son fils Sébastien rachètent la participation d’un autre associé de Sirois, la famille Roussin de Québec  

2018 Un important projet de modernisation est annoncé 

QUI EST CHARLES SIROIS ?  

  • A fait fortune dans les télécommunications, en vendant Téléglobe à Bell pour 6,5 milliards $ en 2000 
  • Il détiendrait une fortune de 1,2 milliard $, selon Canadian Business 
  • Très bon ami de François Legault, il a cofondé avec lui en 2011 la CAQ  
  • Actif dans l’agriculture à travers Pangea, qui possède des milliers d’hectares de terres agricoles au Québec