/news/provincial
Navigation

Carnaval de Québec: 40 ans à travers l’eau et les glaces

Le canot sur glace est une affaire de famille chez les Gilbert

Carnaval de Québec: 40 ans à travers l’eau et les glaces
Photo Didier Debusschère

Coup d'oeil sur cet article

Quarante ans à frayer les glaces n’ont pas ralenti les frères Yves et Guy Gilbert, qui ont pris le départ du bassin Louise aux côtés de six membres de leur famille, dimanche, à la course de canot sur glace du Carnaval de Québec.

Yves et Guy Gilbert, respectivement âgés de 68 et 69 ans, en sont à leur 40e hiver à dompter l’eau à travers les glaces sur le fleuve Saint-Laurent.

Si l’activité est devenue une passion familiale, elle tire pourtant son origine d’un coup de tête des deux patriarches. Guy Gilbert observait la course du Carnaval à partir de son appartement, à l’hiver 1980. Piqué de curiosité, il appelle son frère, Yves, le lendemain matin. Les deux, déjà des amateurs de canot, sont décidés : ils s’élanceront sur les glaces du Saint-Laurent l’hiver suivant.

«On a construit notre propre canot pendant l’été. Le seul problème, c’est qu’on ne savait rien!», se remémore Guy. Un équipage de néophytes, en sus, ils étaient maintenant prêts à naviguer. Ou presque. «À notre première pratique, on était habillés avec des jeans et des bottes de pluie», relate Yves Gilbert. 

«À peine partis, on est tous tombés dans l’eau jusqu’au cou» renchérit Guy, soulignant la présence, dans cet équipage, d’un «petit jeune» nommé Jean Anderson, devenu une sommité du sport.

«Devant l’inconnu»

Les Gilbert sont immédiatement charmés. Ils passeront les 40 années suivantes à tenter d’innover continuellement, tant par rapport à leur équipement que dans leurs approches tactiques.

«C’est un sport intellectuel, très compliqué. On est toujours devant l’inconnu, donc on n’arrête jamais d’apprendre», observe Guy, pour décrire sa passion.

Transmettre la passion

Yves et Guy Gilbert ont guidé leur fille respective, Geneviève et Linda-Catherine, dans leur passion pour le canot à glace. Quatre autres membres de la famille ont aussi pris part à la course du Carnaval de Québec.
Photo Didier Debusschère
Yves et Guy Gilbert ont guidé leur fille respective, Geneviève et Linda-Catherine, dans leur passion pour le canot à glace. Quatre autres membres de la famille ont aussi pris part à la course du Carnaval de Québec.

Cette passion, les deux frères Gilbert l’ont fièrement transmise à leur descendance, qui était au nombre de huit à prendre le départ, dimanche, sur quatre embarcations différentes. «C’est vraiment une histoire que j’ai le goût de raconter, de faire un peu ce que Yves et Guy ont fait. De défricher, de trouver des solutions et d’avancer un peu plus dans le monde du canot», pointe Linda-Catherine Gilbert, la fille de Guy, qui s’est confectionné une embarcation avec sa cousine Geneviève, la fille d’Yves. 

«Les Gilbert sont une famille de canot à glace. C’est de génération en génération, ils ont la passion du canot à glace. Tout le monde parle des Gilbert!» soutient Manon Gaudreault, directrice du circuit québécois de canot à glace.

L’animateur de l’émission La vraie nature, diffusée à TVA, Jean-Philippe Dion s’est payé une visite au palais de Bonhomme, dimanche matin.
Photo Didier Debusschère
L’animateur de l’émission La vraie nature, diffusée à TVA, Jean-Philippe Dion s’est payé une visite au palais de Bonhomme, dimanche matin.

Les autres activités du Carnaval, dimanche, comprenaient un tournoi de hockey bottine dans le quartier Saint-Sauveur, une foire créative éphémère dans le Trait-Carré de Charlesbourg et une journée familiale extérieure au Centre Durocher.