/sports/baseball
Navigation

Un ancien lanceur poursuit les Astros

Un ancien lanceur poursuit les Astros
AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’ancien artilleur des Blue Jays de Toronto Mike Bolsinger a décidé de poursuivre les Astros de Houston en raison du système de vols de signaux qui sévissait chez la formation texane lors de la campagne 2017. 

Selon le quotidien «USA Today», l’homme de 32 ans a déposé une poursuite au civil à la cour supérieure de Los Angeles, alléguant que l’équipe du baseball majeur avait usé de pratiques commerciales déloyales, tout en faisant preuve de négligence et d’ingérence intentionnelle dans une relation contractuelle et économique. 

Le dernier match auquel a pris part Bolsinger durant sa carrière était contre les Astros. Le 4 août 2017, il a donné quatre points et autant de coups sûrs, et ce, en seulement un tiers de manche. 

Dans sa poursuite, l’ancien lanceur demande une compensation financière et que Houston remette les 31 millions $ obtenus pour leur victoire en Série mondiale. 

En janvier dernier, les Astros ont été reconnus coupables d’avoir illégalement volé des signaux, avec un stratagème qui impliquait de frapper sur une poubelle de métal afin d'avertir leurs frappeurs du type de lancer qu’il allait recevoir. 

Selon la poursuite, Bolsinger a entendu 12 coups sur la poubelle sur les 29 tirs qu’il a effectués lors de sa piètre performance. 

«Je ne sais pas si j’ai connu une pire sortie dans ma carrière professionnelle, a indiqué le demandeur dans sa poursuite. Je me souviens de m’être dit que c’était comme s’ils savaient ce que j’allais faire comme type de lancer.» 

«J’avais l’impression de n’avoir aucune chance», a-t-il poursuivi. 

Après son cauchemar contre les Astros, les Blue Jays ont renvoyé Bolsinger dans les ligues mineures et aucune autre équipe ne lui a offert de contrat au cours de la saison morte suivante.