/entertainment/stage
Navigation

Des voisins très populaires

Un retour au théâtre pour Jean-Michel Anctil

ENT-Première de la pièce "Les Voisins "
Photo d'archives, Agence QMI Jean-Michel Anctil fait un retour au théâtre, 15 ans après Tout Shakespeare pour les nuls, dans la comédie culte es Voisins, de Claude Meunier et Louis Saia.

Coup d'oeil sur cet article

Jean-Michel Anctil est un habitué de la scène, mais il n’avait pas joué au théâtre depuis 14 ans, lorsqu’il a été approché par André Robitaille pour un rôle dans Les Voisins

« La dernière fois, c’était avec la pièce Tout Shakespeare pour les nuls et c’était en 2005 », a-t-il précisé lors d’un entretien.

La comédie culte de Claude Meunier et Louis Saia, qui fête ses 40 ans, s’amène vendredi (20 h), samedi (15 h et 20 h) et dimanche (15 h) à la Salle Albert-Rousseau, avec quatre représentations à guichets fermés, 

Jean-Michel Anctil n’a pas hésité lorsque le metteur en scène André Robitaille l’a approché pour devenir un des voisins.

« Il m’a énuméré les gens qui étaient pour être dans la pièce et j’ai accepté », a-t-il mentionné.

Marilyse Bourque, Catherine Brunet, Guy Jodoin, Pier-Luc Funk, Brigitte Lafleur, Rémi-Pierre Paquin et Marie-Chantal Perron font partie de la distribution. 

Les Voisins raconte l’histoire de trois couples qui vivent en banlieue, qui se croisent sans se voir et qui se parlent sans s’écouter. Ils se retrouvent lors d’une soirée de projection de diapositives, où le plaisir n’est pas au rendez-vous et où on s’échange des banalités.

Forte résonance

Quarante années après sa création, Les Voisins, explique-t-il, résonne encore très fort.

« La non-communication se fait, aujourd’hui, avec nos téléphones. On est parfois l’un à côté de l’autre et on se texte au lieu de se parler. Tu te retrouves dans un groupe et aussitôt qu’il y a un silence ou un temps mort, tout le monde s’en va sur son téléphone. La non-communication est encore présente. Est-ce qu’on est plus proche de nos voisins aujourd’hui ? Je ne pense pas. Chacun fait ses petites affaires », a-t-il fait remarquer. 

L’édition anniversaire des Voisins connaît un immense succès. Les 29 représentations de l’été dernier, à Drummondville, ont été présentées à guichets fermés, comme les neuf qui ont suivi à Gatineau et à Montréal. 

Les Voisins sera de retour à la Salle Albert-Rousseau, entre le 10 et le 25 juillet pour 13 représentations additionnelles.

« La réaction a été très bonne. La mise en scène, le texte, la distribution, tout est là. La recette a pogné et c’est un gros plaisir », a lancé Jean-Michel Anctil.