/opinion/columnists
Navigation

Et de 30 pour Price !

Et de 30 pour Price !
Photo Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

Et de 30 pour Price ! Non, on ne parle pas de 30 victoires, mais de 30 matchs de qualité, soit des matchs avec un taux d’efficacité de 0,900 ou plus, ou des matchs dans lesquels un gardien donne une chance à son équipe de gagner.

Mine de rien, il s’agit d’un sommet dans la LNH, un sommet que Price partage avec Connor Hellebuyck, des Jets de Winnipeg. On parle ici des deux hommes les plus occupés dans la LNH.

Dans un monde idéal, chaque bonne performance devrait signifier une victoire, mais hélas, ce n’est pas le cas pour la majorité des gardiens, surtout ceux évoluant dans les équipes ordinaires, comme Price (19-7-4) et Hellebuyck (23-3-4).

Price a une fiche de 19-7-4 dans ses matchs 0,900 ou plus et Hellebuyck, 23-3-4. En comparaison, Vasilevskiy présente un dossier de 24-2-1 avec ce type de performance avec le puissant Lightning de Tampa Bay, donc plus de victoires que Price et Hellebuyck, même s’il n’a joué que dans 41 matchs comparativement à 47 pour Price et 46 pour Hellebuyck.

Vasilevskiy est donc presque assuré d’une victoire chaque fois qu’il joue bien, soit 88,8 % du temps, ce qui s’agence bien avec son numéro 88. Dans le cas de Price on tombe à 63,3 % et Hellebuyck, 76,6 % pour le ratio de victoires par match de qualité.

Inversement, Vasilevskiy a une fiche de 5-7-2 lorsqu’il joue sous la barre des 0,900, comparativement à 5-12-0 pour Price et 2-13-1 pour Hellebuyck. Sans rien enlever à Vasilevskiy, qui est en feu, on peut dire : béni soit le gardien qui joue pour le Lightning.

Dans la défaite de 3-2 contre les Coyotes de l’Arizona, on peut reprocher deux buts à Price, le premier et le troisième, mais sa marge d’erreur est plutôt mince, comparativement à Vasilevskiy.

Mine de rien, Price a gagné trois rangs cette semaine pour accéder au 4e échelon, son meilleur classement de la saison. Vasilevskiy a reculé au 5e rang.

Les deux gardiens ont présenté le même taux d’efficacité de 0,936 dans la semaine, mais Price a reçu une vingtaine de tirs de plus.

Quelle séquence !

Donnons à César ce qui appartient à César, Vasilevskiy a beau jouer pour une équipe talentueuse et en confiance, il n’a pas subi la défaite en temps réglementaire depuis le 16 décembre. Sa fiche depuis est de 16-0-2, 0,931, 2,03.

L’étonnant Elvis Merzlikins a toutefois mieux performé depuis cette date malgré trois défaites avec un dossier de 12-3-2, 0,950, 1,57. Le gardien des Blue Jackets de Columbus a gagné six rangs cette semaine dans notre classement et il se retrouve au 6e rang de notre bulletin hebdomadaire. Sa fiche dans la dernière semaine, 2-1-1, 0,960 et 1,67.

Grubauer tient bon

L’Avalanche du Colorado est une équipe à surveiller. Plusieurs doutent de Philipp Grubauer comme numéro un, et on se demande si le directeur général, Joe Sakic, ira chercher un gardien, mais Grubauer tient à son job.

Il n’a accordé que trois buts en trois matchs avec des victoires sur les Sabres, les Sénateurs et les Blue Jackets dans la dernière semaine.

Les seconds au boulot

Dans le contexte de la course aux séries éliminatoires, certains auxiliaires ont fait le travail récemment, dont Juuse Saros (Nashville), Antti Raanta (Arizona), Carter Hart (Philadelphie), Jack Campell (Toronto) et Jaroslav Halak (Boston).

Ce travail est tellement important. Parlez-en à Marc Bergevin, qui doit regretter amèrement l’embauche de Keith Kinkaid.

 

RANG PRÉNOM NOM ÉQUIPE POINTS
1 Connor Hellebuyck WPG 10451
2 Tuukka Rask BOS 10395
3 Ben Bishop DAL 10381
4 Carey Price MTL 10380
5 Andrei Vasilevskiy TBL 10376
6 Elvis Merzlikins CBJ 10354
7 Tristan Jarry PIT 10345
8 Robin Lehner CHI 10344
9 Jacob Markstrom VAN 10344
10 Darcy Kuemper ARI 10330
11 David Rittich CGY 10296
12 Frederik Andersen TOR 10289
13 MacKenzie Blackwood NJD 10269
14 Jaroslav Halak BOS 10256
15 Anton Khudobin DAL 10251
16 Jordan Binnington STL 10249
17 Linus Ullmark BUF 10246
18 Semyon Varlamov NYI 10238
19 Marc-Andre Fleury VEG 10229
20 John Gibson ANA 10222
21 Philipp Grubauer COL 10215
22 Thomas Greiss NYI 10214
23 Joonas Korpisalo CBJ 10211
24 Antti Raanta ARI 10205
25 James Reimer CAR 10189
26 Corey Crawford CHI 10185
27 Jonathan Bernier DET 10183
28 Mikko Koskinen EDM 10163
29 Sergei Bobrovsky FLA 10161
30 Ilya Samsonov WSH 10133
 
Note sur le classement
 
Le classement informatisé des gardiens de but présenté par Le Journal utilise la même formule que celle préconisée par le magazine Goalies’World entre 1996 et 2011. Le nombre de matchs joués, le nombre de tirs, la moyenne d’efficacité, la moyenne de buts alloués, les victoires et les jeux blancs font partie de l’équation, chaque statistique ayant un poids différent. Ce classement peut être comparé à celui des marqueurs. Plus la saison avance, plus le classement se stabilise.