/news/transports
Navigation

Tramway: les comités de bon voisinage seront ouverts au public

Tramway: les comités de bon voisinage seront ouverts au public
Photo courtoisie, Ville de Québec

Coup d'oeil sur cet article

Les travaux des comités de bon voisinage, qualifiés de «lieux d’échanges» privilégiés autour du Réseau structurant de transport en commun de Québec, seront lancés la semaine prochaine. Ces réunions sont ouvertes à la population.  

Quatre séances publiques se dérouleront en février (les 18, 20, 24 et 27 du mois) dans les quatre secteurs (Laurier–René-Lévesque Ouest, Limoilou–Charlesbourg, Colline Parlementaire–centre-ville et Sainte-Foy Ouest) directement concernés par le passage du tramway.    

Chaque comité sera composé de 10 à 20 membres, soit un représentant du bureau de projet, une dizaine de membres issus de la communauté et trois à six membres partenaires (des élus municipaux et un représentant du consortium lorsqu’il sera choisi).     

Périodes de questions  

La liste précise des membres ne sera dévoilée qu’au début de chacune des réunions de ce mois-ci.   

«Le nombre annuel de rencontres sera dicté par l’avancement du projet et les besoins spécifiques», précise-t-on.   

Selon ce que Le Journal a appris, une rencontre type durera en moyenne deux heures et demie.   

Une mise à jour de 30 minutes sera faite au début de chaque rencontre par le responsable du bureau de projet.   

Elle concernera les «travaux complétés, en cours et à venir», lit-on.   

Une première période de questions de 15 minutes sera réservée aux membres du comité.   

«Une thématique spécifique» sera ensuite abordée et discutée. Le grand public aura par la suite 60 minutes pour poser ses questions.