/news/transports
Navigation

Manifestation anti-tramway à Québec: François Legault ne changera pas d’idée

Manifestation anti-tramway à Québec: François Legault ne changera pas d’idée
Photo Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

Peu importe le nombre de manifestants anti-tramway qui se réuniront le 29 mars prochain, il est hors de question, pour le gouvernement Legault, de laisser tomber le projet, surtout avec la nouvelle mouture du troisième lien.  

• À lire aussi: Un nouveau groupe anti-tramway veut un référendum; une manifestation se prépare 

«Non. Écoutez, une ville de la taille de Québec devrait avoir un tramway. Puis c’est la même chose à Gatineau, c’est la même chose à Laval, c’est la même chose à Longueuil», a signalé le premier ministre François Legault, mercredi matin, lors d’une mêlée de presse à l’Assemblée nationale. 

«Les gens peuvent manifester s’ils le souhaitent», a déclaré d’entrée de jeu le ministre des Transports, François Bonnardel, lorsque questionné à ce sujet. 

Bonnardel nie la rumeur 

Quant à la rumeur avancée par l’organisateur de la manifestation suggérant que des membres du caucus caquiste pourraient changer leur fusil d’épaule si un nombre suffisant de gens se mobilisent contre le projet de tramway, «je ne connais pas ces députés», a dit M. Bonnardel, visiblement amusé. 

«Pour nous, il est important d’appuyer ce projet, surtout avec le deuxième tracé [du troisième lien] qui fait beaucoup de place au transport en commun», a souligné le ministre des Transports. 

Manifestation anti-tramway à Québec: François Legault ne changera pas d’idée
Photo Simon Clark

Son collègue et ministre responsable de la Capitale-Nationale, Jonatan Julien, a abondé dans le même sens. 

«À partir du moment où le troisième lien met une part avantageuse au transport collectif [...] je crois qu’on vient bonifier, par le fait même, le projet de tramway. Ils sont concomitants», a-t-il souligné. 

Mieux communiquer 

MM. Bonnardel et Julien s’entendent toutefois pour dire que la Ville de Québec a un effort supplémentaire à faire pour bien communiquer le projet à la population. 

«Il y a un travail de communication qui doit se faire», a reconnu M. Julien, en disant en avoir discuté récemment avec le maire de Québec, Régis Labeaume. 

Manifestation anti-tramway à Québec: François Legault ne changera pas d’idée
Photo Simon Clark

«Je pense que [le tramway] c’est un bon projet, c’est pour ça qu’on le supporte, mais il doit être communiqué de manière adéquate, justement, pour avoir l’adhésion de la population», a insisté le député caquiste de Charlesbourg. 

«M. [Rémy] Normand [conseiller responsable du tramway en commun], vous l’avez vu, vous l’avez lu, eux-mêmes [à la Ville de Québec] ont dit: “On peut faire mieux”, a rappelé M. Bonnardel. Alors je m’attends à ce qu’ils fassent mieux pour bien vendre [le projet de réseau structurant].» 

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.