/news/society
Navigation

Projet de patinoire couverte de 1,8 M$ à Stoneham

Happy family indoor ice skating at rink. Winter
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Stoneham prévoit investir jusqu’à 1,8 M$ pour doter la patinoire du parc des Fondateurs d’un toit permanent et réfrigérer la glace, un projet critiqué par certains contribuables.  

Les élus viennent d’adopter un avis de motion pour un règlement d’emprunt afin de financer ce projet, contesté par des citoyens qui jugent que la Ville dépense trop. Ils s’inquiètent d’une hausse éventuelle de leur compte de taxes. L’un d’eux a même réclamé ouvertement un référendum lors de la séance du conseil municipal, lundi soir.  

Le maire Claude Lebel a tenté de les rassurer en évoquant la possibilité d’obtenir diverses subventions et une contribution substantielle du Fonds de la région de la Capitale-Nationale pour réduire le montant investi par la Ville, évalué pour l’instant à 684 000 $.  

En entrevue avec Le Journal, le maire Lebel n’a pas exclu de laisser tomber le volet «réfrigération» pour faire baisser davantage les coûts et rendre la dépense plus acceptable aux yeux des opposants. Mais il assure que la Ville a les moyens de ses ambitions, que les taxes n’augmenteront pas en raison de ce seul projet et il a défendu bec et ongles sa pertinence.  

«On veut prolonger la saison des sports de glace. On n’a pas d’installations ici à Stoneham et il y a beaucoup de jeunes familles. On peut offrir une solution à coût moindre. Et ça va nous coûter moins cher d’entretien par la suite avec une patinoire couverte», a-t-il fait valoir.  

Utilisation «quatre saisons»  

«C’est un équipement qui va durer quatre saisons. On a notre camp d’été pour les jeunes et il n’y a pas beaucoup de zones d’ombre. Ça pourrait devenir aussi un terrain de basketball, il y a plusieurs usages possibles avec le marché public d’été ou la location pour des mariages, des choses comme ça», a-t-il plaidé, précisant que le chantier devrait être lancé cet été.  

La patinoire couverte se veut «complémentaire» au projet d’un futur complexe sportif intérieur, sur les terrains de l’ancien garage municipal. La Ville ne veut pas mettre un seul sou dans un tel projet et elle est toujours en quête d’un promoteur privé, mais jusqu’à présent, elle n’a reçu aucune offre concrète.  

Une cabane à sucre à La Souche  

Les élus de Stoneham ont par ailleurs approuvé, lundi soir, l’octroi d’un permis pour la construction d’une cabane à sucre sur le terrain de la Microbrasserie La Souche. Les propriétaires de la microbrasserie avaient fait un premier test concluant, l’an dernier, avec une soixantaine d’entailles.  

L’érablière n’aura pas une très grande capacité, convient le copropriétaire, Olivier Giguère, mais elle pourrait fournir une partie du sirop utilisé dans deux de ses bières, la Hedleyville et la Dérive (un brassin collaboratif avec la Microbrasserie des Beaux Prés). L’agrandissement de la terrasse est également dans les cartons à Stoneham.