/entertainment/tv
Navigation

Benz Antoine enchaîne les projets en anglais

Benz Antoine enchaîne les projets en anglais
Sébastien St-Jean / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Le comédien Benz Antoine enchaîne les tournages à Montréal, à Toronto et aux États-Unis. Présent dans la série «V-Wars», qui fait fureur sur Netflix, il prête aussi sa voix au personnage de Baptiste dans le jeu vidéo mondialement populaire «Overwatch».  

Benz, tu es de la série «V-Wars» sur Netflix!

Il s’agit de mon premier projet diffusé sur une plateforme comme Netflix, et jamais je n’ai vécu un tel engouement: un véritable tsunami! Les heures suivant la sortie de la série, le 5 décembre dernier, j’ai reçu une tonne de messages de gens de partout à travers le monde qui regardaient la série en rafale. Il faut dire que «V-Wars» était très attendue, puisqu’elle met en vedette l’excellent Ian Somerhalder, qu’on a pu voir dans la série «Vampire Diaries».  

Tu as d’ailleurs quelques belles scènes avec lui...

J’ai un grand respect pour cet acteur, qui réussit à faire oublier le personnage de Damon qu’il a campé durant huit saisons, dès les premières scènes de «V-Wars»! De plus, c’est un bon rassembleur sur le plateau.  

Tu campes un personnage du nom de Big Dog, n’est-ce pas?

Exactement. Et le plus drôle, c’est que mes amis me surnomment Big Dog depuis des années! Il faut croire que j’étais prédestiné pour ce rôle de chasseur de vampires. (rires) Je suis en attente d’une confirmation pour le tournage de la deuxième saison de «V-Wars». Cette série est basée sur une bande dessinée du même nom, et si je me fie au «comic book», mon personnage sera encore plus présent la saison prochaine.  

Tu prêtes aussi ta voix à un personnage du populaire jeu vidéo «Overwatch»!

Pour ma première audition, j’ai envoyé un petit démo enregistré avec mon iPhone! (rires) Mon agent et moi n’avions aucune information à propos de ce projet ultra-secret, outre le fait que la compagnie de production recherchait un comédien capable de faire un accent haïtien en anglais. Ce n’est qu’après un long processus d’audition que j’ai appris qu’il s’agissait d’un nouveau personnage, celui d’un secouriste de combat nommé Baptiste, pour le populaire jeu vidéo «Overwatch».  

Es-tu un «gamer»?

Pas vraiment! (rires) Mais, avec le rôle de Baptiste, je découvre un univers tout à fait fascinant! En plus, ça me permet de participer à des événements ComicCon dans différentes villes, pour rencontrer des fans du jeu «Overwatch». Jusqu’à présent, je suis allé à Sacramento, Los Angeles, Londres, Montréal et bientôt Cleveland. J’ai même une figurine à l’effigie de mon personnage: une consécration dans le monde des jeux vidéos!  

Et maintenant, la grande question: à quand ton retour dans une production québécoise?

Vous pourrez me voir très bientôt dans le film «Mafia inc.», réalisé par Podz, avec lequel j’avais travaillé sur la série policière «19-2». Je campe le lieutenant Brassens Paul, un personnage basé sur un enquêteur qui a réellement existé. Je travaille aussi à l’écriture d’une série avec mon ami Jean-Hervé Désiré (auteur du film «Noir», NDLR). Notre projet est présentement en développement avec Radio-Canada. Tout cela augure bien d’un tournage l’automne prochain!  

Voilà une bonne nouvelle!

En tant qu’acteur d’origine haïtienne, je me fais souvent demander si la télévision québécoise met assez en avant la diversité culturelle. La réponse est non, mais, au lieu de chialer, j’aime mieux passer à l’action en proposant des projets qui vont changer le paysage télévisuel québécois.  


  • La série «V-Wars» («De guerre et de sang») est offerte sur Netflix.