/news/currentevents
Navigation

Un ex-joueur de la LNH aurait été menacé

La Sûreté du Québec est intervenue lors d’un match «semi-pro» à Sorel

pierre-luc leblond-letourneau
Photo AFP Pierre-Luc L.-Leblond. Joueur de hockey

Coup d'oeil sur cet article

Un ex-joueur de la LNH qui s’est senti menacé par un spectateur avant un match « semi-pro » a provoqué un grand déploiement policier ainsi que l’annulation de la partie vendredi soir à Sorel-Tracy.

Les Pétroliers du Nord, basés à Laval et pour qui joue Pierre-Luc Létourneau-Leblond, affrontaient les Éperviers de Sorel-Tracy dans le cadre d’un match de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH), vendredi soir, au Colisée Cardin.

pierre-luc leblond-letourneau
Photo Agence QMI

Durant la période d’échauffement, un spectateur aurait voulu attirer l’attention de l’ancien joueur des Devils du New Jersey, dans la Ligue nationale de hockey (LNH), en frappant dans la baie vitrée.

L’individu aurait fait des gestes laissant croire à des menaces de mort, selon nos sources.

Il aurait mimé de lui fracasser la tête avant de faire mine de lui montrer une arme dans son manteau, nous dit-on.

Pris de panique, l’attaquant de 34 ans originaire de Lévis est sorti en vitesse de la patinoire afin de se réfugier dans son vestiaire et de se confier, a-t-on appris.

Son entraîneur aurait ensuite fait appel aux forces de l'ordre. 

Plusieurs dizaines de policiers ont inspecté les lieux vendredi soir au Colisée Cardin à Sorel-Tracy.
Photo Agence QMI
Plusieurs dizaines de policiers ont inspecté les lieux vendredi soir au Colisée Cardin à Sorel-Tracy.

D’autres menaces

Quelques instants plus tard, l’annonceur maison a indiqué aux spectateurs que la rencontre était annulée pour une raison « hors de notre contrôle ».

Plusieurs dizaines de policiers de la Sûreté du Québec (SQ) sont alors entrés dans l’amphithéâtre pour sécuriser les lieux.

Tous les joueurs lavallois ont été escortés à leur véhicule.

Selon nos informations, lors du dernier affrontement entre les deux équipes, le 31 janvier dernier, un joueur des Éperviers, David Massé, aurait aussi proféré des menaces au père de famille en plus de tenter de le blesser. Létourneau-Leblond aurait cette fois aussi craint pour sa sécurité.

L’organisation des Pétroliers avait formulé une plainte officielle contre Massé à la LNAH le 2 février. Il avait d’ailleurs écopé d’une suspension.

« C’est dommage que des incidents de la sorte surviennent quand on travaille fort sur l’expansion de la ligue », a confié vendredi soir le commissaire de la ligue Renaud Lefort.

  • La SQ a ouvert une enquête, mais aucune arrestation n’avait été effectuée vendredi soir.