/finance/business
Navigation

Interruption de services ferroviaires: le Port de Québec juge «urgent» de régler la situation

Coup d'oeil sur cet article

L’interruption de services ferroviaires, en raison de l’occupation de certaines lignes commerciales, aura des impacts au Port de Québec. La direction estime qu’il est «urgent» de régler cette situation. Un navire a déjà été contraint de modifier son itinéraire. 

Jeudi, en fin de journée, le CN a annoncé l’arrêt graduel de la circulation des trains de marchandises dans l’est du Canada et le transporteur VIA Rail a également suspendu toutes ses liaisons à travers le pays. 

Depuis la semaine dernière, plus de 400 trains ont été annulés en raison des manifestations de solidarité avec la Première Nation de Wet’suwet’en, qui s’oppose au projet de gazoduc Coastal GasLink, en Colombie-Britannique. 

Au Port de Québec, on indique que cette situation prive actuellement des citoyens et des entreprises d’approvisionnements essentiels. 

Jusqu’à présent, un navire a notamment été contraint de revoir son itinéraire, car il n’aurait pas été en mesure d’obtenir sa cargaison. Et il pourrait y en avoir d’autres. 

«Cette situation perturbe la chaîne logistique nationale, notamment pour les exportations de produits agricoles, et devient urgente à régler pour la libre circulation des matières premières et des marchandises», affirme le vice-président aux affaires publiques par intérim, Stéphane Michaud. 

Chez Olymel, propriété de La Coop fédérée, on qualifie de «préoccupante» cette interruption de services, surtout si elle dure plusieurs jours. 

En termes de conséquences pour l’entreprise, ce sont les exportations de porc qui pourraient en souffrir, puisqu’il s’agit d’un produit périssable. 

«On tente de trouver des moyens alternatifs pour assurer nos livraisons», répond au Journal le porte-parole Richard Vigneault. 

L’Association québécoise du propane (AQP) craint également une nouvelle pénurie de gaz. Rappelons que, l’automne dernier, une grève au CN avait causé une pénurie de propane à travers la province. 

«Le transport ferroviaire est extrêmement important pour les nombreux Québécois qui utilisent quotidiennement du propane pour leurs maisons, entreprises, fermes et flottes de véhicules», soulignait cette semaine la direction de l’AQP dans un communiqué. 

Orléans Express ajoute des liaisons 

Par ailleurs, à la suite de l’arrêt des services de VIA Rail, le transporteur Orléans Express a décidé de bonifier ses liaisons entre Québec et Montréal. 

L’entreprise a ajouté 11 autobus supplémentaires vendredi en matinée.

– Avec la collaboration de l’agence QMI