/sports/hockey
Navigation

Une 11e victoire de suite plus difficile que prévu

L'attaquant de l'Océanic Alexis Lafrenière
Photo d'archives, Didier Debusschère L'attaquant de l'Océanic Alexis Lafrenière

Coup d'oeil sur cet article

RIMOUSKI  |  Menant 4-0 après une période, l’Océanic semblait se diriger vers une victoire facile, mais ce ne fut pas le cas, l’Armada de Blainville-Boisbriand a marqué trois fois en troisième période, mais Alexis Lafrenière a concrétisé le 11e gain consécutif de l’Océanic avec un but dans un filet désert, une victoire de 5-3. 

« On a levé le pied en deuxième. On pensait que le match était hors de portée. Ce n’est pas la façon dont on veut jouer », a commenté l’entraîneur-chef de l’Océanic, Serge Beausoleil. 

La tornade de l’Océanic

La tornade de l’Océanic a soufflé fort en première période, emportant avec elle le gardien partant de l’Armada, Olivier Adam, qui a cédé trois fois sur 12 lancers en 13 minutes et 39 secondes. Il a été remplacé par Émile Samson qui a accordé un 4e but aux hommes de Serge Beausoleil sans réplique.

L’Océanic a marqué trois buts en deux minutes et 39 secondes en milieu de période. Zachary Bolduc (28e) a décidé de lancer sur une descente à deux contre un avec Nathan Ouellet pour ouvrir la marque. Nicolas Guay (24e) en avantage numérique, sur des passes de Lafrenière et Zavgorodniy et Olivier Bourret (3e) sur un faible tir entre les jambières ont marqué par la suite. Verreault et Soucy sont complices du but de Bourret qui a chassé Adam. En fin de période, Justin Bergeron (12e), qui état un cas douteux pour le match de ce soir a profité d’une belle remise de Lafrenière pour augmenter l’avance des locaux. 

Deuxième période plutôt tranquille assez partagée comme l’indique le chiffre des lancers de huit contre sept en faveur des locaux. Aucun but marqué malgré un avantage numérique pour l’Océanic. 

L’Armada revient dans le match

L’Armada a frappé rapidement en début de troisième période par l’entremise de Miguel Tourigny à 47 secondes. Luke Hedman a réduit l’écart à deux buts sur une échappée en infériorité numérique. Il a littéralement déculotté le gardien de l’Océanic Creed Jones. Peu de temps après, Samuel Desgroseilliers a rendu la fin de match intéressante en inscrivant un 3e but pour l’Armada. Alexis Lafrenière a complété la marque dans une cage déserte avec trois secondes à faire au match. 

En bref

L’Océanic comptait sur le retour au jeu de l’attaquant Ludovic Soucy. Il évoluera sur le 4e trio avec Olivier Bourret et Luka Verreault. Adam Raska et Frédéryck Janvier sont blessés tandis que les défenseurs Philippe Casault et Brandon Casey sont laissés de côté. L’Océanic reçoit les Remparts de Québec dimanche.