/sports/racing
Navigation

En attendant l’année de la grande refonte

Coup d’envoi de la nouvelle saison en Coupe NASCAR à Daytona

1205128582
Photo courtoisie, NASCAR Le circuit de Daytona donnera le coup d’envoi demain de la nouvelle saison en Coupe NASCAR.

Coup d'oeil sur cet article

DAYTONA BEACH | Le retrait de Monster Energy fait en sorte que pour la première fois depuis des lunes, la discipline-reine du stock-car aux États-Unis n’a plus de commanditaires en titre. Appelons-la tout simplement la Coupe NASCAR.  

• À lire aussi: Lessard impressionnant

On a l’impression que cette nouvelle saison qui s’amorce demain à l’occasion de la Classique des 500 Milles de Daytona se veut une étape de transition avant l’année de la grande refonte prévue en 2021.  

À l’instar de la F1, les bolides seront revus de fond en comble et bon nombre de pilotes, parmi les plus doués du plateau, seront en renégociations de contrats et, qui sait, à la recherche d’une nouvelle équipe.  

Dans le but de raviver les débats sur la piste, les dirigeants de la Série ont imposé quelques modifications aux voitures qui touchent principalement la réduction des appuis aérodynamiques sur certains circuits.  

La démarche est louable, certes, mais il en faudra plus pour reconquérir un public qui boude de plus en plus ses courses. Le NASCAR est en perte de popularité et ses dirigeants cherchent des solutions pour attirer une clientèle plus jeune.  

Programme double à Pocono  

Mettre fin à ces épreuves interminables et souvent monotones est au cœur des préoccupations des dirigeants de NASCAR. Mais, au risque de se répéter, il faudra probablement attendre à l’an prochain...  

Le calendrier 2020 comporte lui aussi quelques changements notoires, à commencer par un programme double qui sera présenté à Pocono les 27 et 28 juin. L’idée est de présenter deux courses distinctes pendant le week-end dans l’espoir de regarnir des tribunes souvent désertes le samedi.  

Reste maintenant à savoir si d’autres promoteurs vont réclamer à leur tour une telle disposition pour renflouer leurs coffres.   

On remarque aussi que la finale de la saison en Coupe NASCAR, celle qui détermine le champion, ne sera plus disputée à Homestead, en Floride, comme par les années passées, mais bien à Phoenix en Arizona le 8 novembre. Cette longue saison se terminera deux semaines plus tôt qu’à l’habitude.  

Notons aussi que la Coupe NASCAR fera exceptionnellement relâche du 19 juillet au 9 août pendant la tenue des Jeux olympiques d’été de Tokyo.  

La dernière de Johnson ?  

La fin de la saison 2020 verra le retrait, du moins à temps plein, du septuple champion, Jimmie Johnson, qui n’a pas gagné une course depuis près de trois ans. La dernière de ses 83 victoires remonte en effet au 4 juin 2017 à Dover, au Delaware.  

Membre de la réputée écurie Hendricks Motorsports, le pilote de 44 ans a été titré de 2006 à 2010, puis en 2013 et 2016.  

L’an dernier, Johnson ne s’est pas qualifié pour les séries éliminatoires, une première dans sa carrière. Il a terminé la saison au 18e rang, son pire résultat depuis 2002, année où il s’est vu confier un volant régulier pour la première fois en Coupe NASCAR.   

La première division du NASCAR devra donc supporter la perte d’un autre de ses ténors, après Jeff Gordon, Dale Earnhardt, Tony Stewart et notamment Carl Edwards. Elle compte sur ses vedettes montantes que sont Chase Elliott, Erik Jones et Christopher Bell pour prendre la relève.  

La grille est formée  

Après les deux traditionnelles épreuves de « Duels » présentées jeudi soir, la grille de départ du Daytona 500 est maintenant connue.  

Si Ricky Stenhouse, détenteur de la position de tête, et Alex Bowman avaient assuré leur place sur la première ligne en qualifications la semaine dernière, Joey Logano et William Byron occuperont la deuxième ligne après leur victoire respective lors de ces deux confrontations.  

En revanche, trois pilotes, Daniel Suárez, Chad Finchum et JJ Yeley, n’ont pas réussi à se qualifier pour la course de demain.