/weekend
Navigation

Le week-end culturel de Bénédicte Décary

ART-TAPIS ROUGE DU FILM LE TRIP � TROIS
Photo Agence QMI, Dario Ayala Bénédicte Décary

Coup d'oeil sur cet article

Quel est votre coup de cœur littéraire ?

ART-TAPIS ROUGE DU FILM LE TRIP � TROIS
Photo courtoisie

Le livre Sorcières : La puissance invaincue des femmes, de l’auteure et journaliste suisse Mona Chollete. C’est un livre très intéressant où l’on parle de la chasse aux sorcières à travers l’histoire et du féminisme. Cette auteure, qui est pour moi une découverte, fait un lien entre les sorcières d’une autre époque et les femmes indépendantes sans enfants de notre société moderne, qui font encore l’objet de préjugés. On réalise que ce qui faisait peur aux hommes en la sorcière, au point de devoir les brûler, c’était la femme qui répond et qui avait de l’expérience. C’est épouvantable ! Tout comme la pièce dans laquelle j’ai joué, Les fées ont soif, ce sont des sujets qui m’interpellent.

Quel est le spectacle qui vous a séduite ? 

Nelligan
Photo d'archives
Nelligan

J’ai vu l’opéra romantique Nelligan, et c’est vraiment magnifique ! J’ai été touchée au cœur. Les voix sont aussi superbes. Le baryton Dominique Côté est hallucinant. Toute la distribution est incroyable, notamment Marc Hervieux, Linda Sorgini et Kathleen Fortin, dont je suis fan. L’interprétation du poème La romance du vin est tellement puissante. C’est à voir ! La pièce est à l’affiche au TNM jusqu’au 19 février. 

Quel est le prochain film que vous voulez voir ?

Les Éblouis
Photo courtoisie
Les Éblouis

J’ai très hâte de voir le film français Les Éblouis, de la réali-satrice Sarah Suco, où elle raconte sa propre histoire, notamment son enfance et son adolescence passées dans une communauté religieuse catholique, en France, qui se rapproche d’une secte. Dans ce film, elle évoque l’emprise psychologique qui régnait dans cette communauté, engendrant beaucoup de détresse. Ce film semble être le témoignage d’une survivante qui a réussi à s’en sortir à l’âge de 18 ans, mais qui a dû couper les ponts avec ses parents qui y sont demeurés.

Quelle est la série télé que vous aimez suivre ?

Unbelievable
Photo courtoisie, Netflix
Unbelievable

J’ai adoré la série américaine Unbelievable (Incroyable) que j’ai vue en rafale sur Netflix. Il s’agit d’une enquête policière sur un violeur en série, montrant comment les enquêtes sur les viols sont menées, que ce soit par des femmes ou des hommes. En plus, la série est basée sur une histoire parue dans les médias. J’ai trouvé ça très fort ! 

Sinon, j’aime aussi la série française Appelez mon agent. Les acteurs sont hallucinants. J’aime beaucoup Camille Cottin. J’ai vu les trois saisons et j’ai vraiment hâte que la prochaine et dernière soit diffusée.

Avez-vous un mentor dans le milieu artistique ?

Patricia Nolin
Photo courtoisie
Patricia Nolin

Oui, la comédienne Patricia Nolin, que je connais depuis très longtemps, qui a été ma professeure de jeu au Conservatoire d’art dramatique de Montréal, elle est pour moi une véritable mentore. C’est elle que j’appelle lorsque j’ai des questions ou des doutes dans mon travail et c’est aussi ma grande amie. On a travaillé ensemble sur le spectacle de poésie de Loui Mauffette et ensuite, on ne s’est pas laissées, pouvant passer des heures à parler du jeu des acteurs. C’est quelqu’un de bon conseil que j’admire.

On suit Bénédicte Décary

  • La comédienne sera de la pièce Lysis dans le rôle-titre, une création de Fanny Britt et Alexia Bürger, mise en scène par Lorraine Pintal. La pièce prendra l’affiche au TNM le 21 avril prochain.
  • Au petit écran, on peut la voir dans la série District 31 sur ICI Radio-Canada et occasionnellement dans L’échappée à TVA.
  • Elle amorce ce mois-ci le tournage d’une nouvelle série web, Claire c’est les vieux et c’est aussi elle qui fait la narration de l’émission Dans l’œil du dragon.