/sports/racing
Navigation

Lessard impressionnant

Le pilote a occupé le 2e rang à sept tours de la fin

NextEra Energy 250
Photo courtoisie, Kyle Busch Motorsports À ses premiers tours de piste à Daytona, Raphaël Lessard a impressionné par son comportement exemplaire.

Coup d'oeil sur cet article

DAYTONA BEACH | Utilisez tous les superlatifs pour décrire la première course de Raphaël Lessard hier soir au circuit de Daytona dans la série des camionnettes de NASCAR.  

• À lire aussi: En attendant l’année de la grande refonte  

Le jeune pilote québécois, qui avait effectué ses premiers tours de roue la veille, a été tout simplement impressionnant sur l’intimidant tracé de deux milles et demi même s’il n’a rallié l’arrivée qu’à la 20e position.   

Alors qu’il occupait le deuxième rang avec sept tours à parcourir et luttait pour s’emparer de la tête, Lessard a vu son bolide être déstabilisé. Déporté vers l’intérieur, Lessard a évité la casse, mais le mal était fait.   

La course, des plus animées, surtout dans sa dernière portion, a été remportée par Grant Enfinger qui l’a emporté par un... nez devant Jordan Anderson et Codie Rohrbaugh. Tous trois ont rallié l’arrivée avec moins d’un centième de seconde d’écart.    

Les Canadiens Jason White et Stewart Friesen ont terminé 10e et 21e respectivement.   

« Comme un vétéran »  

« J’ai appris énormément, a déclaré Lessard, à la sortie de son bolide. Plusieurs ont pensé, j’imagine, que ce n’était pas la première fois que je courais ici à Daytona. »   

Le pilote âgé d’à peine 18 ans a démontré un niveau de maturité hors du commun.   

« Oui, je crois que je me suis comporté comme un vétéran, a-t-il renchéri. À partir de maintenant, j’ai une bonne idée sur la façon de rouler en peloton et de profiter de l’aspiration. Je suis content et l’équipe m’a dit qu’elle était très fière de moi. »   

Sauvé par son éclaireur  

Lessard ne croit pas qu’il a été poussé par un adversaire avant de quitter sa trajectoire de course en fin de parcours.   

« Je n’ai rien senti, a-t-il raconté. Mais peut-être que le pilote derrière moi s’est rapproché un peu trop et ça a créé de la turbulence. »   

Après s’être élancé du huitième rang quand le signal du départ a été donné, Lessard a réussi à éviter un accident qui s’est déroulé devant lui au 14e tour. On l’a vu se rabattre rapidement vers l’intérieur de la piste sur les conseils de son éclaireur Tony Raines.   

« Merci Tony, a dit Lessard sur les ondes radio. Beau travail. »   

Cet accident spectaculaire a forcé les officiels à interrompre l’épreuve pendant sept minutes pour sortir le pilote Ty Majeski de sa fâcheuse position.    

Son bolide s’est retrouvé sur le toit après l’impact.   

Apprendre à la dure  

Kyle Busch, le propriétaire de l’écurie KBM qui fait courir Lessard, a suivi avec intérêt cette épreuve enlevante.   

Il a notamment envoyé un tweet après une vingtaine de tours mentionnant que « Lessard était très satisfait de sa camionnette, mais qu’il apprenait à la dure. »   

Des encouragements du patron  

NextEra Energy 250
Photo courtoisie, Carol Lagacé

Avant de participer à la séance de qualifications, au cours de laquelle il s’est classé huitième hier après-midi, Raphaël Lessard a pu compter sur les encouragements de son patron, Kyle Busch, qui fait courir le jeune pilote québécois dans la série des camionnettes Gander Outdoors. Le double champion de la Coupe NASCAR n’a pas caché être très emballé par les prestations de son jeune protégé qui découvrait le célèbre circuit de Daytona en fin de semaine.