/sports/hockey/remparts
Navigation

L’Océanic doit se méfier de la routine

Rimouski tentera de remporter un 12e gain de suite, dimanche, quand il accueillera les Remparts

Alexis Lafreniere
Photo d'archives, Jean-François Desgagnés Darien Kielb et les Remparts seront en visite à Rimouski dimanche après-midi, où ils se frotteront à Alexis Lafrenière et à l’Océanic.

Coup d'oeil sur cet article

RIMOUSKI | Au lendemain d’une victoire de 5-3 où son équipe a permis à l’adversaire de revenir dans le match après avoir mené 4-0 après une période, l’entraîneur-chef de l’Océanic de Rimouski, Serge Beausoleil, parlait du risque d’accumuler les victoires sans jouer son meilleur hockey. 

L’Océanic tentera de pousser sa série de victoires à 12 dimanche après-midi lors de la visite des Remparts de Québec au Bas-Saint-Laurent.

« Nous avons adressé aux gars que oui, c’est bien de trouver des moyens de gagner, mais qu’il faut faire attention de penser que ce sera facile, parce que ce n’est jamais le cas dans cette ligue. Il ne faut pas penser gagner en tournant les coins ronds comme nous le faisons depuis quelques matchs. Nous sommes sortis de notre plan de match en deuxième période contre l’Armada et ils ont failli nous jouer un tour. Il y a deux choses incontournables dans un match de hockey. Il faut gagner nos batailles à un contre un et avoir une bonne gestion de la rondelle. D’habitude, nous faisons bien dans ces deux facettes, mais ce ne fut pas le cas à partir de la deuxième période contre l’Armada. Nos meilleurs n’ont pas gagné leurs batailles à un contre un en jouant trop de finesse au lieu de séparer la rondelle de l’adversaire. Par contre, j’ai bien aimé comment nous avons sorti la rondelle de notre territoire. Ce fut encore un très bon match pour [Christopher] Innis et [Zachary] Massicotte », a analysé le pilote. 

Jamais facile contre les Remparts

Si Serge Beausoleil a passé ce message à ses joueurs, c’est qu’il sait que ce n’est jamais facile de jouer contre les Remparts. « Ils ont pris un virage jeunesse mais ils alignent d’excellents jeunes au sein d’une formation rapide et intense qu’on ne peut absolument pas prendre à la légère. Dernièrement, ils amassent des victoires et quand ils perdent, c’est toujours serré. Ils nous ont donné une solide opposition à leur dernière visite ici », rappelle-t-il. 

Ellis de retour devant le filet

Comme prévu jeudi, les deux gardiens verront de l’action en fin de semaine. C’est donc Colten Ellis qui sera le partant face aux Remparts. « [Creed] Jones a eu une troisième période difficile vendredi », a mentionné son entraîneur, qui a particulièrement aimé le travail de son attaquant de 20 ans Cédric Paré, qu’il a d’ailleurs réuni à Alexis Lafrenière et Dmitry Zavgorodniy en troisième période à la place de Nicolas Guay. « Nicolas a bien fait, mais Cédric a mieux fait », a expliqué Serge Beausoleil, qui estime par ailleurs que son capitaine peut hausser son niveau de jeu.