/travel/quebec
Navigation

Sentiers et chutes givrées au nord de Joliette

EVA 0215 DÉCOUVRIR LE QUÉBEC 
PHOTO 2
Photo courtoisie, parc des Chutes Monte-à-Peine-et-des-Dalles La chute Monte-à-Peine, vue du sentier no 8 sur le belvédère, de l’autre côté du pont de l’Île.

Coup d'oeil sur cet article

Une gorge vertigineuse, des cascades rieuses, des chutes givrées. Voilà un petit aperçu de ce que l’on voit en longeant la rivière L’Assomption en raquettes ou en crampons dans le parc régional des Chutes Monte-à-Peine-et-des-Dalles, accessible par Sainte-Mélanie, au nord de Joliette. 

Plutôt long, le nom du parc est à son image, le territoire reliant la gorge et les cascades des Dalles, la chute Desjardins et l’iconique chute Monte-à-Peine.  

Après un projet pilote concluant l’hiver dernier, le parc est ouvert cette saison-ci avec un poste d’accueil, une roulotte chauffée et une toilette extérieure. Le stationnement est plus grand et la signalisation sur les sentiers a été améliorée.

Le pont Bruno-Paradis, sur le sentier no 10, en haut de la chute des Dalles, secteur Sainte-Béatrix.
Photo courtoisie, parc des Chutes Monte-à-Peine-et-des-Dalles
Le pont Bruno-Paradis, sur le sentier no 10, en haut de la chute des Dalles, secteur Sainte-Béatrix.

Raquettes ou crampons

Si l’ensemble des 17 kilomètres de sentiers est accessible en raquettes, il peut aussi l’être à pied avec des crampons (sauf pour la boucle no 4 dans le secteur de la chute Monte-à-Peine). Envie d’en acheter ? Je ne saurais trop vous conseiller ceux avec des pointes en acier fixées à des chaînes, comme les Microspikes de Kahtoola ou les Hillsound.

Sinon, vous pourriez vous dépanner avec des crampons de base, vendus sur place au coût de 13 $. 

Sur le sentier no 1 le long de la rivière L’Assomption, en direction de la chute Desjardins.
Photo courtoisie, parc des Chutes Monte-à-Peine-et-des-Dalles
Sur le sentier no 1 le long de la rivière L’Assomption, en direction de la chute Desjardins.

Randonnée  

Même si vous pouvez vous procurer une carte des sentiers à l’accueil, il demeure avantageux avant votre départ d’en télécharger une sur votre téléphone avec l’application Ondago. Sur le terrain, vous savez ensuite où vous êtes en tout temps et quelle distance il vous reste à parcourir pour le retour. 

Il y a d’ailleurs lieu de bien planifier votre parcours. La plupart des sentiers s’enfoncent en forêt, certains rejoignant la rivière après une marche d’une couple d’heures et plus. Par contre, pour aller voir la fameuse chute Monte-à-Peine, on s’y rend en seulement 20 minutes par le sentier no 1 longeant la rivière.       

La prudence étant de mise en tout temps, mieux vaut rester sur les sentiers et ne pas s’aventurer outre mesure aux abords des eaux vives de la rivière. La neige et la glace sur les rives peuvent donner une fausse impression de sécurité.

Gardez la juste distance et profitez-en pour faire de belles photos.

PARC DES CHUTES MONTE-À-PEINE-ET-DES-DALLES

Accès : porte de Sainte-Mélanie

Sentiers : 17 km

Entrée : 5 $ par véhicule

Chiens : admis en laisse

parcdeschutes.com 

D’autres idées pour le week-end

CANTONS-DE-L’EST: Les microchalets 2.0 du Vertendre

Un petit aperçu du Zoobox 87, avec sa roue d’entraînement conçue pour produire de l’électricité.
Photo courtoisie, parc des Chutes Monte-à-Peine-et-des-Dalles
Un petit aperçu du Zoobox 87, avec sa roue d’entraînement conçue pour produire de l’électricité.

Lofts compacts écoénergétiques, les zoobox sont érigés dans un domaine voisin du parc national du Mont-Orford. Aux panneaux solaires s’ajoutent un vélo stationnaire ou une roue d’entraînement pouvant générer un peu d’énergie supplémentaire.  

Bain, douche et toilette avec eau courante provenant d’un puits. Poêle à bois. À partir de 168 $ la nuit (minimum de deux nuits).

levertendre.com