/sports/opinion/columnists
Navigation

Tant mieux si ça marche!

Coup d'oeil sur cet article

Ainsi donc, le dossier de la garde partagée des Rays entre Montréal et la région de Tampa-St. Petersburg est bien en selle, comme nous l’apprend Réjean Tremblay dans notre édition d’aujourd’hui.

Je demeure sceptique quant à la faisabilité et la réussite de ce projet. Mais je dis tant mieux si ça fonctionne. 

Stephen Bronfman et ses associés, qui se porteront acquéreurs de 30 % des Rays au cours des prochains mois, sont convaincus que ça peut marcher.  

Ce sont des gens d’affaires aguerris. Ils doivent savoir ce qu’ils font. 

Ils devront faire montre d’imagination et de conviction pour vendre le concept aux Québécois. Pas sûr que les amateurs aimeraient que l’équipe joue en Floride pour la durée des séries éliminatoires. 

Pas évident pour les joueurs 

Les autorités du baseball majeur sont réceptives. Mais qu’en sera-t-il de l’Association des joueurs ? 

Comme on le voit avec le Canadien, la perspective de faire carrière à Montréal ne plaît pas à tous ces messieurs de la balle. On en retrouve des précieux dans cette bande-là. 

S’il ne devrait pas être difficile de déménager pour les joueurs célibataires, ça risque d’être plus compliqué pour ceux avec conjointe et enfants. 

Qu’en sera-t-il de la fiscalité ? 

Mais 2024, c’est encore loin. Beaucoup de choses devraient se produire d’ici là. Rien ne dit que l’organisation ne pourrait pas devenir propriété exclusive du groupe de Montréal à un moment donné. 

Attendons de voir.