/weekend
Navigation

«Révolution Trump» de Rafael Jacob: analyse du phénomène Trump

Rafael Jacob
Photo courtoisie Shoot Studio, Martin Girard Rafael Jacob

Coup d'oeil sur cet article

Depuis son arrivée fracassante sur la scène politique, bien des qualificatifs ont été apposés au président américain Donald Trump. Dans son nouveau livre, Révolution Trump, le spécialiste en politique américaine Rafael Jacob montre que le 45e président américain est révolutionnaire à sa façon, réinventant chaque jour, dans chaque tweet, sa façon d’exercer le pouvoir.   

Dans cet ouvrage grand public, la structure politique américaine est expliquée et le parcours de Trump est scruté à la loupe.  

Rafael Jacob explique l’impact de ce président pour le moins controversé sur l’ensemble du monde, y compris le Québec et le Canada. Et l’héritage qu’il risque de laisser.  

«L’impact le plus évident, c’est l’intérêt que Trump a créé auprès des gens», commente l’auteur, en entrevue.  

«Ça n’a pas pris beaucoup de temps avant que les médias, même de ce côté-ci de la frontière, réagissent à sa candidature. Ils ont commencé à en parler beaucoup. Le niveau d’intérêt est clairement beaucoup plus élevé qu’à pareille date il y a cinq ans ou dix ans. Est-ce que c’est attribuable seulement à Donald Trump ? Peut-être pas. Mais c’est indéniable qu’il va avoir eu un impact gigantesque à ce niveau-là.»  

Rafael Jacob a une façon positive et une façon négative de voir cela. «La façon positive, c’est qu’on s’intéresse davantage à ce qui se passe chez nos voisins, à des sujets de société importants, liés aux affaires internationales. En même temps, il y a un aspect négatif parce que beaucoup de gens, je pense, suivent ça par inquiétude.»  

À son avis, le personnage a retenu l’attention et tout le reste venant avec : les controverses, les scandales, les déclarations qui font réagir, et surtout, dit-il, l’imprévisibilité.   

Cette imprévisibilité ne vient pas de n’importe où, ajoute-t-il, mais du président des États-Unis, «du poste le plus puissant de la planète».  

«On n’a jamais connu quelque chose de tel. Il faudra voir ce que l’avenir nous réserve, mais je pense qu’il y en a plusieurs qui diraient qu’il y a fort à parier qu’on ne vivra jamais ce qu’on vit présentement.»  

Procédure de Destitution  

L’auteur, interviewé avant l’acquittement de Trump, observait que la procédure de destitution faisait beaucoup réagir et qu’elle était «historique».  

«On parle de choses qu’on ne reverra peut-être pas de notre vivant. Il y a eu monsieur Clinton il y a 20 ans, mais si on prend une échelle de temps plus longue, c’est une anomalie, une aberration historique», dit-il.  

L’auteur fait remarquer que, sur la quarantaine d’hommes qui ont servi comme présidents des États-Unis, c’est seulement le troisième qui a fait face à un procès au Sénat en destitution.  

Rafael Jacob est chercheur associé à la Chaire Raoul-Dandurand, où ses travaux se concentrent sur l’étude de la politique américaine.  


Il détient un doctorat en science politique de l’Université Temple, à Philadelphie.   

Il enseigne dans trois universités.  

Il est conférencier et chroniqueur.  

EXTRAIT  

<b><i>Révolution Trump</i></b><br/>
Rafael Jacob<br/>
Préface de Paul Houde<br/>
Éditions Robert Laffont<br/>
300 pages
Photo courtoisie, Éditions Robert Laffont
Révolution Trump
Rafael Jacob
Préface de Paul Houde
Éditions Robert Laffont
300 pages

«L’aspect le plus fascinant de la politique américaine est sa constante évolution. Dans le premier épisode de la série culte Breaking Bad, l’antihéros Walter White explique son amour de la chimie en disant qu’il s’agit pour lui de l’étude du changement : solution, dissolution; croissance, chute. Les réactions causées par l’électron libre possédant actuellement le plus puissant poste du monde contribueront à définir notre époque. En vivrons-nous un jour une autre de la sorte?»  

– Rafael Jacob, Révolution Trump, Éditions Robert Laffont