/sports/others
Navigation

Plongeon: domination en or pour un duo québécois

Laurent Gosselin-Paradis et Ethan Pitman (au centre) avec la médaille d'or.
Photo capture d'écran, Facebook - Club de plongeon Camo Laurent Gosselin-Paradis et Ethan Pitman (au centre) avec la médaille d'or.

Coup d'oeil sur cet article

Laurent Gosselin-Paradis et Ethan Pitman ont raflé la première médaille d’or de leur carrière à l’international, dimanche, en remportant la finale du 10 m synchronisé du Grand Prix de Madrid, en Espagne. 

L’objectif du duo québécois était de monter sur le podium à cette épreuve et il a tout fait pour y parvenir. Les deux Montréalais ont complètement dominé les autres formations. «On visait une médaille et on savait qu’on avait ce qu’il fallait pour gagner l’or», a admis Ethan Pitman après la finale. 

Gosselin-Paradis et lui ont pris les devants dès leur premier plongeon et n’ont plus jamais regardé en arrière. Ils ont finalement terminé avec 382,05 points, une avance de près de 50 points sur leurs plus proches poursuivants, les Arméniens Vladimir Harutyunyan et Vartan Bayanduryan. Ces derniers ont reçu l’argent grâce à une récolte de 332,76 points. Les Italiens Maicol Verzotto et Julian Verzotto ont complété le podium avec 323,46 points. 

«Je me sens vraiment bien! J’ai beaucoup mieux performé aujourd’hui (dimanche) et je suis content d’avoir été capable de faire de beaux plongeons», a confié Gosselin-Paradis, qui avait raté une médaille de peu à l’épreuve individuelle du 10 m, vendredi. «Mon partenaire et moi avons gagné la compétition par beaucoup de points et nous avons réussi à rester stables tout au long de la finale.» 

De son côté, Ethan Pitman est ravi de commencer cette saison du bon pied. «On a vraiment fait preuve de constance. Je n’ai pas plongé aussi bien que je peux le faire, mais c’était tout de même une solide performance», a-t-il ajouté. 

Il s’agissait du premier Grand Prix de la saison pour les plongeurs. Le prochain aura lieu la semaine prochaine, à Rostock, en Allemagne.