/sports/baseball
Navigation

Changement de numéro pour Abraham Toro: du 13 au 31

Camp Astros de Houston
Photo Mathieu Boulay

Coup d'oeil sur cet article

WEST PALM BEACH | Durant la saison morte, les joueurs autonomes se promènent d’une équipe à l’autre. Les vétérans n’hésitent pas à imposer leurs demandes à leur nouvelle équipe, dont celle de conserver leur numéro d’uniforme. Chez les Astros, Abraham Toro a vécu cette situation avec l’arrivée du receveur Dustin Garneau. 

« Il m’a demandé si je voulais lui donner mon numéro 13, a expliqué le Québécois. Je ne sais pas encore si je recevrai un cadeau de sa part pour mon geste. » 

Pour trouver son nouveau numéro, Toro n’a pas eu besoin d’une grande réflexion. Il a simplement inversé les chiffres de son ancien numéro. Pourquoi a-t-il opté pour le 31 ? 

« C’est un numéro que j’ai déjà porté dans les rangs collégiaux lorsque j’étais en Oklahoma. J’ai aussi eu le 31 pendant un certain temps dans les mineures. Depuis que je joue au baseball, j’ai toujours eu le 13 ou le 31.  

« Je préfère le 13 parce que c’était le numéro d’Omar Vizquel, mon joueur préféré. » 

Un coup de pouce 

Pour sa saison 2020, Toro n’a pas de soucis à se faire pour ses bâtons. Il est commandité par la compagnie québécoise B45.  

« Ils ne me donnent pas d’argent, mais ils me fournissent 24 bâtons pour la saison, a souligné Toro. La bonne nouvelle, c’est que je n’ai pas eu besoin de tous mes bâtons la saison dernière. » 

Les bâtons de Toro suscitent la curiosité dans le vestiaire des Astros. Un de ses coéquipiers lui en a même emprunté un lors de l’exercice au bâton de mardi. Il a voulu connaître le produit qui fait son chemin dans les rangs professionnels.  

B45 compte sur une centaine de clients dans le baseball majeur. Un beau succès.