/entertainment/movies
Navigation

Nominations des prix Écrans canadiens: grosse récolte pour François Girard et Sophie Deraspe

Nominations des prix Écrans canadiens: grosse récolte pour François Girard et Sophie Deraspe
MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | «The Song of Names» («Le chant des noms»), drame sur la musique réalisé par François Girard, part favori des prochains prix Écrans canadiens, en cinéma, grâce à neuf nominations. Suivent la comédie dramatique «The Twentieth Century» («Le vingtième siècle») de Matthew Rankin et le drame «Antigone» de Sophie Deraspe, avec respectivement huit et sept citations.  

Le Québec est une fois de plus bien représenté dans cette célébration du cinéma, de la télévision et des médias numériques au Canada. C'est particulièrement frappant au grand écran, où quatre longs métrages d’ici comptent au moins cinq nominations chacun. De plus, près de la moitié des films nommés émanent de la province.  

Les succès québécois se manifestent grandement dans la course à l’obtention de la récompense de la meilleure adaptation alors que Louise Archambault («Il pleuvait des oiseaux»), Sophie Deraspe («Antigone»), Denis Côté («Répertoire des villes disparues»), Myriam Verreault et Naomi Fontaine («Kuessipan»), ainsi que le trio d’auteurs de «Sympathie pour le diable» se font la lutte.  

Par contre, «Antigone» est la seule œuvre tournée en français à avoir la chance de décrocher les grands honneurs dans la catégorie saluant le meilleur film.  

Andrée Lachapelle oubliée  

Bien que ses principaux collègues de jeu Gilbert Sicotte et Rémy Girard ont tous deux leur invitation pour le gala de la fin du mois de mars, la regrettée Andrée Lachapelle n’a pas été choisie pour son dernier rôle au cinéma, celui devant les caméras du drame «Il pleuvait des oiseaux».  

De son côté, Marc-André Grondin est le seul représentant du long métrage de gangsters «Mafia Inc.» réalisé par Podz. Acclamée à Cannes, la comédie dramatique «La femme de mon frère» n’a quant à elle été citée qu’à deux reprises.  

Nahéma Ricci et Nour Belkhiria, qui composent le duo féminin fort d’«Antigone», ont par contre chacune leur place au sein de la liste des finalistes en interprétation.  

Karine vs Caroline  

En télé, on retrouve des actrices québécoises habituées à la remise de prix. En effet, Karine Vanasse – vedette de la série «Cardinal» – et Caroline Dhavernas – principale tête d’affiche de «Mary Kills People» – font encore partie de l’élite de leur profession.  

À leurs côtés, dans la catégorie de la meilleure actrice principale d’une série dramatique, on retrouve: Amybeth McNulty («Anne with an E»), Serinda Swan («Coroner») et Lauren Lee Smith («Frankie Drake Mysteries»).  

Le volet télé comédie est l’affaire de l’équipe de «Schitt’s Creek» avec 26 nominations, alors que le volet dramatique appartient à «Anne with an E» (17 nominations) qui devance «Cardinal» (14 nominations).  

Le prochain Gala des prix Écrans canadiens sera diffusé le 29 mars, à compter de 20 h, en direct du Meridian Hall de Toronto.  

La liste complète des finalistes se trouve à l’adresse academie.ca/prixecranscanadiens.  

 


 

Les principales nominations  

CINÉMA  

Meilleur film  

«Anne at 13,000 ft»  

«Antigone»  

«The Body Remembers When the World Broke Down»  

«The Twentieth Century»  

«White Lie»  

Meilleure réalisation  

Kazik Radwanski – «Anne at 13,000 ft»  

Sophie Deraspe – «Antigone»  

Elle Maija Tailfeathers et Kathleen Hepburn – «The Body Remembers When the World Broke Down»  

Matthew Rankin – «The Twentieth Century»  

Yonah Lewis et Calvin Thomas – «White Lie»  

Interprétation masculine dans un premier rôle  

Gilbert Sicotte – «Il pleuvait des oiseaux»  

Ryan McDonald – «Black Conflux»  

Mark O’Brien – «Goalie»  

Marc-André Grondin – «Mafia Inc.»  

Dan Berine – «The Twentieth Century»  

Interprétation féminine dans un premier rôle  

Deragh Campbell – «Anne at 13,000 ft»  

Nahéma Ricci – «Antigone»  

Elle-Maija Tailfeathers – «The Body Remembers When the World Broke Down»  

Violet Nelson – «The Body Remembers When the World Broke Down»  

Kacey Rohl – «White Lie»  

Interprétation masculine dans un rôle de soutien  

Rémy Girard – «Il pleuvait des oiseaux»  

Matt Johnson – «Anne at 13,000 ft»  

Andy McQueen – «Disappearance at Clifton Hill»  

Daniel Stern – «James vs His Future Self»  

Douglas Grégoire – «Kuessipan»  

Interprétation féminine dans un rôle de soutien  

Léanna Chea – «14 jours, 12 nuits»  

Nour Belkhiria – «Antigone»  

Larissa Corriveau – «Répertoire des villes disparues»  

Alison Midstokke – «Happy Face»  

Yamie Grégoire – «Kuessipan»  

TÉLÉ  

Meilleure série dramatique  

«Anne with an E»  

«Cardinal»  

«Coroner»  

«Mary Kills People»  

«Vikings»  

Meilleure série comique  

«Jann»  

«Kim’s Convenience»  

«Letterkenny»  

«Schitt’s Creek»  

«Workin’ Moms»  

Meilleur acteur principal d’une série dramatique  

Billy Campbell – «Cardinal»  

Roger Cross – «Coroner»  

Shawn Doyle – «Unspeakable»  

Peter Mooney – «Burden of Truth»  

Jerry O’Connell – «Carter»  

Meilleure actrice principale d’une série dramatique  

Caroline Dhavernas – «Mary Kills People»  

Lauren Lee Smith – «Frankie Drake Mysteries»  

Amybeth McNulty – «Anne with an E»  

Serinda Swan – «Coroner»  

Karine Vanasse – «Cardinal»