/news/provincial
Navigation

Saint-Augustin-de-Desmaures: une subvention inespérée de 3,25 M$ pour le futur centre multifonctionnel

Le maire de Saint-Augustin-de-Desmaures, Sylvain Juneau.
Photo d'archives, Simon Clark Le maire de Saint-Augustin-de-Desmaures, Sylvain Juneau.

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Saint-Augustin a obtenu une subvention de 3,25 M$ du gouvernement Legault pour la construction de son nouveau centre multifonctionnel, une aide financière inespérée qui allégera d’autant la facture de la municipalité.  

En tenant compte de la récupération des taxes, du versement de 2,1 M$ de l’assureur pour l’effondrement partiel du Centre Jean-Marie-Roy et de cette subvention, la municipalité déboursera 3,75 M$ pour ce projet évalué à plus de 9 M$.   

Le maire Sylvain Juneau jubilait au bout du fil en entrevue avec Le Journal, mardi, après avoir appris cette «méchante bonne nouvelle» qui donnera un coup de pouce aux contribuables augustinois, lesquels n’ont pas été gâtés depuis 2015 avec des hausses de taxes salées.  

Dans les deux dernières années, le maire n’y a jamais vraiment cru. Sa première demande de subvention, en 2018, avait été rejetée par le gouvernement du Québec. Il avait fait des pressions par la suite sur le gouvernement et la vice-première ministre et députée de Louis-Hébert, Geneviève Guilbault.   

La deuxième demande aura finalement été la bonne. Malgré les délais serrés, la Ville de Saint-Augustin s’est qualifiée pour le programme RÉCIM (Réfection et construction des infrastructures municipales) et vient de recevoir une lettre de confirmation du ministère des Affaires municipales. «On ne comptait pas là-dessus mais on va le prendre!», a réagi M. Juneau.  

Les élus de Saint-Augustin ont officiellement octroyé le contrat, mardi soir, à l’entrepreneur Ronam Construction qui devra d’abord démolir ce qu’il reste du Centre communautaire Jean-Marie-Roy avant d’entreprendre la construction du nouveau bâtiment sur les fondations existantes. Le nouveau centre comprendra un gymnase double, des salles polyvalentes et des locaux pour des organismes.  

Inauguration en 2021  

À l’origine, le maire espérait pouvoir inaugurer le centre dès cet automne, mais les délais se sont accumulés et la municipalité a dû retourner en appel d’offres. Ironiquement, ces retards lui ont probablement permis d’obtenir la subvention tant désirée. «Le chantier devait durer 10 mois. Au jour de l’An, ça devrait être terminé et dans un an, tout sera fonctionnel», a précisé le maire.  

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.