/sports/hockey/canadiens
Navigation

Cette équipe imprévisible

Coup d'oeil sur cet article

WASHINGTON | Après une défaite pour le moins gênante contre la pire équipe de la LNH, à Detroit deux jours plus tôt, le Canadien est allé chercher deux points contre l’une des puissances du circuit. 

Malgré un passage à vide marqué par cinq défaites à ses six derniers matchs, les Capitals de Washington demeurent en effet une formation de premier plan et considérée comme l’une des candidates logiques aux grands honneurs ce printemps. 

Mais le Canadien, cette équipe imprévisible, est venu gâcher la soirée en prolongation après avoir vu leurs rivaux égaler la marque avec 20 secondes à faire en troisième période. 

En prolongation, tous les astres étaient alignés pour voir Alex Ovechkin inscrire le but gagnant, qui aurait pu être le 700e de sa fulgurante carrière. Le Canadien en a décidé autrement.  

Piqués à Detroit 

Cette fois, le Tricolore a tenu le coup et surtout disputé une rencontre qui a fait plaisir à Claude Julien. 

« J’ai rappelé à mes joueurs avant le match, a raconté l’entraîneur en chef du Canadien, qu’il fallait jouer pendant 60 minutes [65 dans le cas du match de jeudi soir] et c’est ce que j’ai vu. » 

« Nous avons été... piqués au vif lors de notre dernier match à Detroit, a-t-il poursuivi, et il était important de rebondir. J’ai bien aimé la réponse de mes joueurs et leur effort. » 

Un message à Lehkonen 

On s’attendait à voir le nom de Jordan Weal ou de Nick Cousins sur la liste des joueurs rayés de l’alignement avant le match, mais c’est plutôt celui d’Artturi Lehkonen qui est apparu à quelques minutes de l’affrontement. 

« Que ce soit Weal ou Cousins, ils ont tous bien répondu à l’appel lors des deux derniers matchs, a expliqué Julien. C’était difficile de les rayer de notre formation. Il fallait prendre une décision. Autant Lehkonen est un joueur fiable, autant il est capable d’en faire un peu plus... » 


► Commotion pour Ouellet : frappé par Garnet Hathaway, Xavier Ouellet n’a pas été revu après sa première présence sur la glace. Julien a confirmé que son défenseur a été victime d’une commotion cérébrale.