/sports/opinion/columnists
Navigation

Le plaisir est dans le «Khaos»

Coup d'oeil sur cet article

En 2020, Polaris est arrivé sur le marché avec une nouvelle venue dans sa gamme de RMK, la Khaos. Cette motoneige vient de redéfinir le plaisir de s’amuser en montagne, dans toutes les conditions de neige.

« C’est simple, je crois que la compagnie a créé cette motoneige pour moi, lance à la blague le champion William Gosselin qui nous a fait une démonstration des possibilités de cette motoneige. Je la compare à un motocross. Elle peut passer partout et une fois qu’on la maîtrise bien, je crois que rien ne peut nous arrêter. Aussitôt qu’on apprend à la piloter en se tenant à l’arrière de la chenille, elle sort de la neige comme une bombe et nous offre des performances hors de l’ordinaire. Il faut avouer toutefois que pour bien la comprendre et aller chercher son potentiel, il faut avoir une certaine expérience de la conduite de motoneige de montagne. »

La Khaos vous permet de pousser au maximum vos habiletés de conducteur hors-piste, comme nous le démontre ici William Gosselin.
Photo courtoisie, Karl Tremblay
La Khaos vous permet de pousser au maximum vos habiletés de conducteur hors-piste, comme nous le démontre ici William Gosselin.

Des moteurs éprouvés

Pour le spécialiste de chez Pro Performance Boischatel, René Cyr, l’arrivée de ce nouveau modèle vient ajouter au RMK des possibilités très intéressantes.

« Elle est disponible avec un moteur de 800 cc ou 850 cc, deux moteurs qui ont fait leurs preuves. Le choix du 850, qui est disponible dans la gamme Polaris depuis deux ans, apportera de 15 à 20 HP de plus. Il faut toutefois spécifier que ce moteur n’est disponible que durant les ventes du printemps. C’est ce que l’on appelle le Snow Check. Le motoneigiste a alors le choix des couleurs, et de nombreux équipements comme le nouvel odomètre, l’écran interactif de Polaris. Il offre entre autres le GPS, la cartographie, le Bluetooth et d’autres équipements qui sont très pratiques lorsque l’on fait du hors sentier. »

Pour arriver à donner à cette motoneige de telles performances, les ingénieurs ont travaillé beaucoup sur la suspension.

« La nouvelle géométrie de la suspension arrière procure au pilote la maniabilité et le contrôle dont il a besoin selon le type de terrain où il roule, explique René Cyr. La motoneige est aussi équipée d’amortisseurs de vitesse Walker Evans à l’avant et à l’arrière. Cela permet d’avoir de meilleures performances notamment dans les pentes. 

« Aussi, dans le cas du modèle avec le 850 cc, les marchepieds PowderTrac XT ont été développés pour les conducteurs extrêmes. Ils offrent une nouvelle géométrie pour des capacités de conduite en pente et en neige profonde, améliorées. Ils procurent aussi une meilleure position pour que le conducteur puisse se positionner plus à l’arrière de la machine, permettant ainsi des manœuvres que les amateurs de hors-pistes affectionnent particulièrement. »

Conduite précise

Un autre point important à souligner, c’est la React Suspension. Elle permet aux conducteurs une conduite très précise, sans avoir à faire trop d’efforts en neige profonde. La conduite devient plus prévisible pour le pilote.

Les ingénieurs ont aussi modifié l’angle d’attaque de la chenille, permettant de tirer le maximum dans toutes les situations.

Il ne faudrait surtout pas oublier de mentionner que les choix de couleurs au goût du jour pour cette motoneige, permettent à son propriétaire de la personnaliser pour la rendre unique. Le prix de détail suggéré est de 15 999 $.

Si vous aimez vous amuser dans la neige profonde et dans des montées abruptes, nul doute que le choix de la Khaos vous comblera.