/entertainment/music
Navigation

Ozzy Osbourne en souffrance perpétuelle

Ozzy Osbourne en souffrance perpétuelle
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Ozzy Osbourne «souffre atrocement, tous les jours, en permanence», à la suite d'une blessure au cou occasionnée par une chute faite chez lui l'an dernier. Le rockeur, se rendant aux toilettes en pleine nuit, avait trébuché et fait une mauvaise chute, aggravant une blessure qu'il s'était faite dans un accident de quad en 2003. 

Depuis, le chanteur est au repos chez lui à Los Angeles et dit souffrir le martyre, car, en tant qu'ancien toxicomane, il ne peut utiliser certains antidouleurs. «Je m'en souviens comme si c'était hier. J'étais allongé par terre, et, calmement, je me disais: “C'est bon, Ozzy, c'est fini pour toi”, a-t-il expliqué au Sun. Je souffre atrocement 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Je dois prendre plein d'antidouleurs, mais il me faut les opiacés auxquels je n'ai pas droit. Les infirmières gardent mes médicaments afin que je ne prenne que ce qu'elles me donnent. On doit m'aider à me changer, à prendre un bain. C'est gênant, vous savez.» 

En plus de tout cela, l'ancien chanteur de Black Sabbath doit aussi faire face à une forme de la maladie de Parkinson, même s'il admet que c'est moins douloureux que la blessure à la nuque qui le rend «dingue». «Je me remets tellement lentement. Je n'ai jamais été au repos si longtemps dans ma vie, et croyez-moi, j'ai fait des trucs idiots. Je me suis remis de l'alcoolisme, de la dépendance aux drogues, de tout ça. Puis j'ai trébuché, et voilà», a ajouté Ozzy Osbourne.