/sports/hockey/remparts
Navigation

Victoire signée Théo Rochette

L’attaquant marque un tour du chapeau dans une victoire de 4 à 2 des Remparts

Drakkar
Photo collaboration spéciale, Mario Dechamplain Xavier Fortin a été frustré par le gardien Tristan Côté-Cazenave sur cette séquence. Mais l’attaquant du Drakkar s’est bien repris en marquant le premier but des siens au deuxième engagement.

Coup d'oeil sur cet article

BAIE-COMEAU | Les Remparts de Québec ont effectué une grosse remontée, jeudi soir, pour renverser le Drakkar de Baie-Comeau par le pointage de 4-2 devant seulement 1413 amateurs présents au centre Henry-Leonard.  

Tirant de l’arrière 2-0, les hommes de Patrick Roy n’ont jamais baissé les bras pour sonner la charge face à des adversaires fragiles, qui ont multiplié les revirements durant toute la soirée.  

Inspirés en attaque par Théo Rochette, les Diables rouges ont signé une deuxième victoire de suite qui leur a, du même coup, permis de rejoindre les Nord-Côtiers au classement général. Les deux équipes totalisent 51 points.  

Après une première période sans but, les locaux ont ouvert le pointage en avantage numérique par l’entremise de Xavier Fortin avant de doubler leur avance grâce au Biélorusse Valentin Demchenko.  

Malgré le recul de deux filets, les visiteurs ont ouvert la machine et ont pris le plein contrôle de la rencontre. Seules les prouesses du gardien de but Lucas Fitzpatrick les ont empêchés de revenir encore plus fort.  

L’acharnement des Remparts a finalement rapporté gros quand Rochette a inscrit son premier filet du match avant d’enchaîner avec le but égalisateur en milieu de troisième période.  

1er en carrière  

Quelques minutes plus tard, le défenseur Edouard Cournoyer a profité d’un autre revirement en zone adverse pour intercepter une passe et inscrire son tout premier but en carrière dans le circuit Courteau, qui s’est avéré le filet décisif.  

«Le début de match a été moyen, mais les joueurs ont très bien réagi après leur deuxième but. Ils ont élevé leur jeu et ont très bien joué collectivement», a commenté l’entraîneur-chef Patrick Roy.  

Le pilote a fort aimé l’implication de ses hommes en zone offensive avec 15 tirs au but contre 4 en deuxième période. «Les gars ont provoqué beaucoup de choses en attaque. Leur gardien a été bon, mais ils ont continué de mettre de la pression et cela a tourné en notre faveur», a ajouté Roy en soulignant le brio de Rochette, mais également celui de son vétéran Pierrick Dubé.  

Fragile avec la rondelle  

Accusant un recul de 3-2, les joueurs du Drakkar ont bénéficié d’un jeu de puissance, en fin de rencontre, mais le vétéran gardien de but Tristan Côté-Cazenave, alerte, s’est toutefois chargé de stopper la menace.  

«Un match de hockey dure 60 minutes et nous en avons encore eu la preuve ce soir (hier). Les joueurs doivent y aller période par période, mais c’est plus difficile présentement», a reconnu l’entraîneur du Drakkar Jon Goyens.  

Interrogé sur les nombreux revirements provoqués par ses hommes en zone défensive, le pilote avoue qu’il y a un manque de conviction. «Nos joueurs sont très délicats avec la rondelle. Ce ne sont pas des fleuristes et il va falloir se montrer plus intenses», a ajouté le dirigeant en précisant qu’il ne sert à rien de paniquer pour l’instant.  

En bref  

Première étoile de la partie, l’habile numéro 9 des Québécois a complété son triplé dans un filet désert à la suite de la troisième passe de la soirée de l’ailier Pierrick Dubé...Les Remparts joueront leur prochaine partie, samedi, alors qu’ils rendront visite aux Saguenéens de Chicoutimi...De son côté, le Drakkar recevra la visite des Foreurs, samedi, à l’occasion du premier match d’un programme double.