/news/politics
Navigation

Blocus ferroviaire: coup d'éclat du maire de Louiseville

Coup d'oeil sur cet article

LOUISEVILLE | Exaspéré par le blocus ferroviaire qui se poursuit à plusieurs endroits au Canada, le maire de Louiseville, Yvon Deshaies, a bloqué vendredi matin une voie ferrée afin de protester contre le manque de leadership de Justin Trudeau. 

• À lire aussi: La patience d'Ottawa s'effrite?

• À lire aussi: La balle est dans la cour des policiers, dit François Legault

M. Deshaies s'est installé sur une voie ferrée qui traverse sa municipalité de la Mauricie avec une affiche demandant aux Premières Nations si elles pouvaient «le prendre dans leur famille» afin qu'il fasse avancer ses propres revendications au niveau fédéral. 

Avec ce coup d'éclat, le maire souhaitait surtout montrer aux manifestants comment suivre les lois lorsque les autorités demandent la levée des barricades. 

«Actuellement, d’un océan à l’autre, les gens souffrent, a-t-il dit. Ça n’a pas de bon sens ce qu’on vit. Je n’en reviens pas qu’il n’y a rien qui bouge.» 

Sa démonstration a duré environ une heure. Après quoi, la Sûreté du Québec a demandé à M. Deshaies – qui agissait à titre de citoyen – de s'installer à côté de la voie ferrée. Le maire a plié bagage et quitté les lieux par la suite, lui qui avait des réunions à l'hôtel de ville en après-midi.